Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

McDonald's fait la guerre au plastique

Pour rester en phase avec les enjeux écologiques qui intéressent les consommateurs actuellement, McDo s’est lancé dans une croisade anti-plastique. Plusieurs mesures écologiques sont entrées en vigueur, avec pour objectif final une réduction notable de l’utilisation du plastique dans les restaurants de l’enseigne.
McDonaldPhoto : Jarret Callahan

Les amateurs de Big Mac, Happy Meal et autres offres de la chaîne de fast-food McDonald's pourraient voir leurs habitudes bouleversées prochainement. Depuis l’adoption d’une politique anti-plastique, on assiste à la disparition des pailles, des couverts et des emballages en plastique dans les restaurants du géant américain.

Une disparition totale des pailles en plastique

Le 19 novembre 2019 est une date à marquer au fer rouge dans l’histoire de la chaîne McDonald's : c’est ce jour-là que la paille en plastique, qui accompagnait chaque boisson depuis des décennies, a été bannie de ses restaurants. Avec cette paille, c’est le couvercle plastique dans lequel il fallait l’insérer qui disparaît également, afin de laisser place à un gobelet en carton doté d’un bec verseur. Ce dernier est fabriqué en fibre moulée de "papier issu de forêts gérées durablement", comme le rappelle certains porte-paroles de la marque.

Ce sera désormais dans ce gobelet d’un genre nouveau que vous pourrez boire votre soda, en attendant qu’une version pour les boissons chaudes fasse son apparition. La paille en plastique a récemment cristallisé toutes les critiques des défenseurs de l’écologie, du fait de son usage unique et de son utilité discutable sous sa forme plastique. McDo a d’abord réagi en créant des pailles cartonnées recyclables (qui ne l’étaient finalement pas, à cause de leur trop petite taille…) avant de finalement bannir l’objet en France.

Dans cette guerre contre le plastique, d’autres mesures ont été prises pour éliminer cette matière synonyme de pollution dans le monde.

Emballages, couverts et récipients sans plastique

L’enseigne McDonald's affirme pouvoir réduire son utilisation annuelle de plastique en France de 1.200 tonnes, ce qui est loin d’être négligeable. Toutefois, il ne s’agit pas de s’arrêter là et les autres décisions prises en faveur de l’écologie pourraient séduire les militants.

La firme a réalisé plusieurs tests en 2019 – à Berlin et au Canada – avec des restaurants optant pour le Zéro plastique. Pendant 10 jours, les couverts en plastique ont été remplacés par des couverts en bois, les hamburgers ont été servis dans des emballages confectionnés à partir de matières organiques, et les récipients des sauces prenaient la forme de petites gaufrettes comestibles.

Les retours des consommateurs ayant participé à l’expérimentation sont globalement positifs, avec un bémol sur les couverts en bois qui donneraient un arrière-goût désagréable aux aliments.

De bonnes idées, qui semblent aller dans le sens de ce que veulent désormais les clients, plus concernés par les valeurs écologiques.

Prise de conscience ou opération séduction ?

L’enseigne américaine créatrice du Big Mac a toujours su s’adapter aux attentes de ses clients et elle le prouve encore, avec cette politique écologique qui tombe à pic.

Bien évidemment, McDonald's doit faire face à une loi qui se durcit en Europe, concernant le tri des déchets plastique, avec notamment une installation demandée des poubelles de tri (ce que seuls 32 % des établissements de la marque avaient fait en 2019), ainsi qu’à la pression environnementale constante à laquelle sont confrontées les grandes marques.

Pour maintenir l’image d’enseigne "verte" qu’elle tente de se forger depuis quelques années, à coup de burger Vegan, de changement de couleur d’enseigne et donc de réduction de plastique, McDo va devoir poursuivre ses efforts pour convaincre.

Il faut rappeler que la Commission européenne a voté en 2018 un accord prévoyant une interdiction totale de 8 familles de produits en plastique à usage unique, pour 2021. Ce laps de temps sera-t-il suffisant pour transformer le fast-food en restaurant écolo ?

Publié le 27/11/2019
Recevoir la newsletter

Ça peut aussi vous intéresser...

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un avis !