Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

14 heures d'attente pour manger un burger chez In-N-Out

"In-N-Out" est la nouvelle enseigne de burgers à la mode aux États-Unis et ses sandwichs doivent être délicieux si l'on se fie aux 14 heures d'attente que sont prêts à subir les clients pour être les premiers à obtenir leur hamburger.
14 heures d'attente pour manger un burger chez In-N-OutPhoto : Mike Mozart

L'enseigne de fast-food In-N-Out est l'une des plus anciennes des États-Unis, puisqu'elle a vu le jour en 1948, et elle compte déjà 360 établissements dans le pays. Toutefois, elle connaît un véritable boom ces dernières années et se démarque de la concurrence de Burger King ou du N°1 McDonald's par l'extrême simplicité de ses menus : Hamburger, Cheeseburger ou "Double-double" avec 2 steaks et une double dose de fromage, servis avec des frites fraîches, des milkshakes et du soda à volonté. Peu de choix, mais cela semble suffisant pour déchaîner les passions.

Le 20 novembre 2020, à l'occasion de l'ouverture de deux nouveaux restaurants dans le Colorado – les premiers de la région – les clients se sont amassés au drive pour être les premiers à goûter aux produits de In-N-Out, patientant jusqu'à 14 heures dans leur voiture pour récupérer leur commande. Une scène ubuesque, qui a poussé la police à intervenir pour calmer les ardeurs des plus nerveux (ou des plus affamés ?), qui en venaient aux mains devant les restaurants d'Aurora et de Colorado Springs.

Les policiers ont tenté d'expliquer aux clients qu'ils pourraient revenir plus tard pour goûter les burgers de la chaîne, afin de ne pas créer d'embouteillages ingérables. Mais l'envie des amateurs semblaient l'emporter et la majorité des badauds ont attendu avec le sourire, parlant même d'une expérience "marrante et excitante". Le week-end suivant n'a pas dû être de tout repos non plus pour les employés d'In-N-Out, puisque les files de voitures ont atteint des pics de 8 heures d'attente.

Alors que Burger King invitait récemment les amateurs de fast-food à commander chez Mcdo et plus globalement à continuer de soutenir les restaurants durant cette période de crise pour la restauration, l'appel semble avoir eu un écho tout particulier chez les fans des burgers de In-N-Out. À moins que les hamburgers de la chaîne soient si bons que ça ? Il faudra se déplacer jusqu'en Amérique du nord (et prendre son mal en patience…) pour le savoir, car aucune ouverture hors USA n'est à l'ordre du jour.

Publié le 27/11/2020
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

A lire ailleurs