Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

6 conseils pour prendre de superbes photos de nourriture

Prendre des photos de nourriture est un art à part entière, qui permet d’attirer des clients dans un restaurant ou simplement de faire saliver ceux qui contemplent ces images sur les réseaux sociaux. Un simple détail sur une photo culinaire peut tout changer. C’est la raison pour laquelle nous partageons avec vous ces 6 astuces qui vous aideront à sublimer vos photos.
6 conseils pour prendre de superbes photos de nourriture

Si vous faites partie de la communauté des foodies qui se plaisent à afficher leurs plus jolis plats sur les réseaux sociaux, que vous aimez partager vos recettes favorites en image ou faire la promotion du menu de votre établissement, prendre de belles photos de nourriture est essentiel. Cela demande un certain savoir-faire, que vous pourriez acquérir en appliquant les recommandations suivantes. Bientôt, vos photos culinaires donneront faim à tout le monde !

Soigner la mise en scène

Le but de votre photo est d’attirer l’œil et de donner envie au spectateur de découvrir le mets en question. Il est donc primordial de créer une mise en scène qui en jette, en soignant le décor, la composition ou encore les couleurs.

Privilégiez les petites assiettes, qui vous permettront de mettre en relief ce qu’elles contiennent et optez pour des supports neutres, comme le bois, l’ardoise et certains tissus unis. Rien ne doit venir troubler la lisibilité de votre image, car la star de la photo, c’est la nourriture. Pour cela, il est possible de supprimer l'arrière-plan des photos, à l’aide d’outils en ligne comme celui que propose fr.depositphotos.com : très pratique quand le cadre ne se prête pas aux meilleures photos.

Pour une mise en scène des plus réussies, il est bon de donner un thème à l’image, en accord avec ce que contient votre préparation. Parsemez quelques écorces de fruits ou de légumes ayant servi à la réalisation de la recette, choisissez les couleurs en harmonie avec les aliments ou la saison, et n’hésitez pas à créer de véritables petites œuvres d’art si votre créativité se libère.

Trouver le meilleur angle

Pour le cadrage, il est préférable de prendre la photo en plongée, en plaçant donc l’appareil-photo au-dessus de votre plat, parallèle à la table. Vous pouvez également incliner légèrement l’appareil à 45°, pour donner plus de volume à l’ensemble, avec un cadrage de côté.

Il faut parfois tâtonner pour trouver le meilleur angle de vue, en gardant en tête ces deux règles : le cadrage en plongée est parfaitement indiqué pour les plats sans trop de reliefs (comme une pizza margherita) ; un angle de vue plus incliné, avec une photo prise de côté, conviendra bien à des plats avec plus de volume, comme une jolie part de gâteau, un beau plateau de sushi ou un gros club-sandwich.

Miser sur la lumière du jour

La lumière du jour, plus douce, est celle qui offre le meilleur rendu en photo. Si possible, disposez vos préparations près d’une fenêtre ou effectuez la session photo en plein air et en plein jour. Vous pouvez aussi jouer sur les différents niveaux de lumière au cours d’une journée pour varier les styles, avec des photos prises au coucher du soleil ou au petit matin, en diverses saisons.

Il faut absolument éviter de prendre des photos culinaires avec un flash, qui va éclairer de manière trop forte vos aliments et rendre le contour bien trop terne.

photo culinaire

Privilégier les gros plans

Si une photo d’ensemble peut être appétissante, un gros plan sur un aliment ou sur une petite préparation culinaire aura pour effet d’en décupler les qualités visuelles. C’est une façon de rendre hommage à chaque aliment, en insistant sur ses particularités. L’exemple des photos de sushi est très parlant, avec des prises de vue très rapprochées qui mettent l’eau à la bouche, quand un plan plus large paraît bien plus banal.

Photographier des plats entamés

On pense généralement à prendre des photos d’un plat dans sa forme final. Pourtant, ce n’est pas la seule étape qui permet de prendre de belles photos. Au cours de la préparation, certains des aliments encore crus seront visuellement plus attrayants (le saumon, les asperges, les fruits, etc.). En outre, il peut être intéressant de photographier les différentes phases de la réalisation d’un mets.

Mais un plat déjà entamé, qui laisse entrevoir sa garniture fondante et échapper un peu de fumée, peut avoir une puissance visuelle incomparable. N’hésitez donc pas à prendre une photo, même si vous n’avez pas résisté à goûter votre plat avant de l’immortaliser en image.

Choisir le bon mode sur son appareil

Pour sublimer des photos culinaires, il faut un peu de connaissances techniques. Certains modes de votre appareil sont plus propices à la prise de photos de nourriture (le mode manuel, le mode A ou le mode AV), puisqu’ils permettent de régler la netteté de l’image et l’élément de focalisation. Bien sûr, faire la mise au point permet d’obtenir le rendu désiré.

Publié le 21/03/2022
Recevoir la newsletter

Ça peut aussi vous intéresser...

A lire ailleurs