Quick de retour sur le devant de la scène grâce à un marketing habile

Après des années compliquées et plusieurs rachats successifs, Quick semble se refaire une santé sur le marché français, grâce à une stratégie commerciale rondement menée.
Quick de retour sur le devant de la scène grâce à un marketing habile © Palmeris Media

En 2015, quand l'enseigne Quick est rachetée par le groupe Bertrand et que ses établissements sont transformés en Burger King, on s'est dit qu'on ne reverrait pas de sitôt ce fast-food sur le devant du marché. Mais en 2021, le fond américain HIG Capital devient le nouveau propriétaire de Quick et annonce son intention de relancer la marque. Trois ans plus tard, le pari semble réussi !

En 2023, Quick a vu son chiffre d'affaires augmenter de 20 % et 18 nouveaux établissements ont ouvert leurs portes, portant leur nombre total à 140, contre 100 lors du rachat en 2021. Les actuels propriétaires comptent bien continuer sur cette lancée en prévoyant d'ouvrir 30 restaurants Quick par an d'ici à 2028, précisément dans les régions où l'enseigne a disparu : à l'ouest et dans le sud-est de la France.

Cette renaissance annoncée n'est pas le fruit du hasard, mais plutôt la conséquence de bonnes décisions marketing. En 2021, Quick misait sur les recettes halal pour séduire, dans une grande partie de ses établissements, avec un certain succès. Et d'autres leviers marketing ont aidé l'entreprise à redresser la barre, notamment de très habiles partenariats.

Durant l'été 2023, la chaine de fast-food proposait des burgers Star Wars, une licence parmi les plus populaires de la pop culture, pour attirer les fans et les amateurs de hamburgers originaux. En mars 2024, en France, c'est la cultissime licence Dragon Ball qui débarquait chez Quick dans les menus enfants et adultes, pour séduire les trentenaires et leur progéniture !

On notera que Quick s'efforce à maintenir ses prix le plus bas possible, avec un menu complet à 5 euros qui offre une vraie alternative au french tacos proposé au même prix. Dans un contexte inflationniste, la décision est habile.

Quick a également misé sur des têtes connues pour ses menus, en demandant au chef Norbert Tarayre de réaliser deux burgers gourmets pour la marque (comme l'a fait Burger King avec Michel Sarran), et pour soutenir sa campagne de publicité judicieusement intitulée « Le goût de se retrouver ». Pour cette dernière, le duo Éric et Ramzy, indémodable, a fait parler son humour pour vanter les mérites des nouveaux burgers de l'enseigne, et les sourires générés par ces pubs pourraient bien avoir donné envie aux clients de revenir.

Cette année, c'est l'ancienne star du basket Tony Parker qui devient promoteur pour Quick. Il réalise ainsi son rêve de devenir le premier joueur NBA à signer chez Quick… selon la marque !

Publié par Mickael, le 15/05/2024
Recevoir la newsletter