Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Quick mise tout sur ses hamburgers halal

En difficulté, mais pas disparue, l'enseigne Quick pourrait bien se remettre à flots en surfant sur le succès de ses burgers halal.
Quick mise tout sur ses hamburgers halal

Ce n'est pas un scoop, Quick n'est pas au meilleur de sa forme. La marque, créée en 1970 en Belgique, mais française depuis 2007, a pourtant été la première franchise de fast-food européenne à s'internationaliser. En 2011, elle comptait 493 restaurants dans 7 pays différents, dont environ 360 dans l'Hexagone. Une vraie success story malheureusement plombée par une succession de scandales sanitaires qui a fini par avoir raison de la réputation de la chaîne. Mal en point, l'enseigne Quick est rachetée par le Groupe Bertrand en 2015 avec comme but avoué de la transformer en franchise Burger King. Une mort programmée qui, en 2021, n'a toujours pas eu raison du fast-food français.

Relégué dans l'ombre, mais loin d'avoir complètement disparu, Quick ne compte maintenant plus que 107 restaurants et fait de la résistance grâce à un positionnement atypique : le halal. Pris dès 2012 afin de se démarquer de la concurrence, cet engagement est loin d'être pris à la légère par la marque qui a signé un partenariat avec l'ARGML (Association rituelle de la Grande Mosquée de Lyon) pour rassurer ses clients. En 2018, une soixantaine de restaurants Quick obtenaient ainsi la certification "100% halal", un chiffre qui passe à 84 en 2021 (78,5% des restaurants Quick).

Dans ces établissements, la marque ne sert exclusivement plus que du poulet et du bœuf (halal, évidemment). Elle a bien entendu banni la viande de porc aussi et utilise intensivement de l'oignon frit pour remplacer le bacon de ses hamburgers. Et ça marche : les restaurants Quick halal feraient aujourd'hui entre 2 à 4 fois plus de chiffres que les autres Quick.

Revendus par le Groupe Bertrand, les 107 restaurants Quick restants sont aujourd'hui dans l'escarcelle du groupe américain HIG Capital. Rien n'a encore transpiré des réelles intentions de ce nouvel acquéreur sur le devenir de la chaîne, sauf peut-être celle d'investir pour doubler le nombre de ses points de vente "dans les prochaines années". Au vu des promesses tenues par le halal et surtout de la demande qui est croissante dans ce domaine, tout porte à croire que Quick continuera sa conquête silencieuse de ce marché de niche pour se refaire une santé. De là à la voir comme la première chaîne de fast-food 100% halal en France, il n'y a qu'un pas que beaucoup la voient déjà franchir.

Publié le 08/11/2021
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

A lire ailleurs