Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Les Quick vont-ils devenir des Burger King ?

Les Quick vont-ils devenir des Burger King ?

Qui aurait pu imaginer un tel scénario il y a encore quelques mois : fort de son retour fracassant en France, l'enseigne Burger King souhaite maintenant racheter la chaîne Quick !

En réalité, c'est le groupe français Bertrand, propriétaire de la marque Burger King dans l'hexagone, qui négocie actuellement avec Quick pour récupérer ses 395 établissements. Résultat : si la vente aboutit, peut-être avant la fin de l'année, les restaurants Quick pourraient devenir progressivement des Burger King.

Le sandwich-phare du Quick, le fameux Giant, pourrait alors lui aussi disparaître, au profit du Whopper. Un scandale pour les amoureux du burger et de son cercle en carton, qui plébiscitent leur sandwich sur les réseaux sociaux. Unique en son genre, avec sa petite sauce aux câpres et sa scarole émincée, le Giant n'a pas d'équivalent sur le marché des fast-foods. Pas plus que le Quick'N Toast, avec son pain grillé et sa sauce au poivre. Ces recettes risquent donc de créer un manque chez les aficionados.

Créée en Belgique au début des années 70 avant de devenir française en 2007, l'enseigne Quick a démarré sur les parkings des supermarchés d'Anvers et de Waterloo. Le rachat ne concernant que les établissements français, il devrait rester des restaurants Quick dans les pays voisins. Il faudra donc peut-être bientôt aller en Belgique ou au Luxembourg pour déguster un Giant.

Publié le 13/10/2015
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

A lire ailleurs