Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Le commerce ambulant

Le commerce ambulantPhoto : Snapshooter46

Pour créer une sandwicherie ambulante, les règles sont les mêmes que pour un restaurant traditionnel : vous devez contacter la Chambre des Métiers et suivre une formation en matière d'hygiène. Toutefois, les contraintes sont bien moindres puisque vous évitez les complications liées à l'acquisition d'un local en dur.

Camion ou kiosque

Quand on pense à une sandwicherie ambulante, on pense tout de suite à un camion-sandwich. La dernière tendance, c'est le food-truck. S'il vous est tout à fait possible d'aménager vous-même un vieux véhicule, vous pouvez également acheter ou louer des camions spécialement préparés pour la restauration. Rapprochez-vous dans ce cas des entreprises spécialisées dans ce type de matériel, qui pourront fabriquer et aménager un camion à votre usage et votre convenance.

Mais il existe une autre solution pour un commerce temporaire : le kiosque à sandwich. Ce type de sandwicherie présente l'avantage de s'installer facilement et d'être plus économique qu'un restaurant traditionnel. Consultez notre dossier sur les snacks pour découvrir leurs atouts et leurs contraintes.

L'emplacement

Ensuite, il vous faudra demander un emplacement (autorisation d'occupation de voirie) à la mairie de la commune où vous souhaitez vous implanter. Les modalités d'attribution des emplacements dépendent des mairies : certaines font payer l'emplacement à la manière des marchés, d'autres proposent des conventions pour l'année. Ces solutions sont rarement gratuites.

Pour vous éviter de chercher pendant des heures, voici un modèle de lettre pour demander un emplacement, à consulter et reproduire gratuitement.

Normes et affichage

Les normes sanitaires sont les mêmes que pour un commerce "en dur". Veillez également à respecter la loi en matière d'information du consommateur : vous devez afficher vos cartes et menus à l'extérieur du stand.

N'oubliez pas non plus de contracter une assurance professionnelle. Pour éviter de perdre du temps (ou de l'argent), comparez les tarifs avant de vous engager.

Mis à jour le 21/01/2016
Recevoir la newsletter

Ça peut aussi vous intéresser...

Vos commentaires

  • Autorisation domaine public (par Lionel, le 06/01/2016)

    Sur le domaine public c'est obligatoire, sauf avec un triporteur... Plus d'infos sur maboutiqueambulante.fr

  • Autorisation sur lieux privatif (par Michel, le 03/12/2015)

    Bonjour, je compte m'installer sur le parking privé d'une entreprise. Est ce que j'ai aussi besoin de l'autorisation de la mairie ? Réponse de la rédaction : a priori, non, si l'emplacement est privé, il vous faut simplement l'autorisation du propriétaire.

  • Assurance pour camion ambulant (par Doudoune, le 20/07/2014)

    Quelle assurance pour mon camion snack pourriez-vous me conseiller ? Réponse de la rédaction : il vous faut une assurance de responsabilité civile professionnelle et commerciale.


Vous aussi, donnez votre avis !