Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

La noix de coco, un parfum d'exotisme

La noix de coco, très riche en calories, peut être utilisée sous plusieurs formes, eau, lait, farine, huile, sucre, ce qui la rend d'autant plus intéressante en cuisine, de l'entrée au dessert.
La noix de coco, un parfum d

La noix de coco est un fruit exotique qui pousse par grappe de 10 ou 20 sur le cocotier, ou cocos nucifera, que l'on trouve généralement dans les zones tropicales humides. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le cocotier n'est pas un arbre, mais une herbe géante, qui peut atteindre 30 mètres de haut. Une noix de coco, elle, peut faire jusqu'à 30 centimètres de diamètres et peser entre 1 et 1,5 kg. Elle est de forme ovoïde, et son cœur blanc est recouvert, quand elle est arrivée à maturité, d'une coque dure et brune, appelée endocarpe, elle-même couverte d'une écorce fibreuse brune, nommée épicarpe. Quand elle n'est pas encore mûre, la noix de coco est de couleur verte. Très calorique, le fruit, par sa pulpe et sa chair blanche, est très riche pour l'homme.

Les origines de la noix de coco

Découverte par le marchand et explorateur italien Marco Polo au 14e siècle, la noix de coco n'a pas une origine certifiée à 100 %. La Malaisie est citée comme son pays natal, mais plus généralement, l'Asie du sud-est est désignée comme la région originelle de ce fruit, qui a su migrer vers d'autres pays tropicaux au fil du temps, par des changements naturels ou grâce à l'activité humaine. Aujourd'hui, la noix de coco est principalement cultivée en Inde, en Indonésie et aux Philippines, trois pays situés au sud du continent asiatique, ainsi qu'en République dominicaine, en Côte d'Ivoire et au Kenya.

Les bienfaits de la noix de coco

S'il faut consommer la noix de coco sans exagération, puisqu'elle est très calorique (353 kcal pour 100 g) et contient beaucoup d'acides gras saturés, on peut néanmoins relever qu'elle a bien des vertus. L'une d'elles, et qui n'a rien à voir avec l'alimentaire, est qu'on peut en faire de l'huile contre les poux !

Pour en revenir à la cuisine, ingérer de la noix de coco vous fait faire le plein de vitamines D, de fer, de cuivre, de zinc, de potassium, de phosphore et de magnésium. Elle contient aussi beaucoup d'acide laurique, qui augmente le taux de présence du HDL dans le sang, un "bon" cholestérol.

Aliment énergisant, grâce à ses protéines, la noix de coco est également reminéralisante, grâce à ses minéraux et ses oligo-éléments. Ses fibres aident à calmer la faim et accentuent donc le sentiment de satiété. Enfin, certaines études scientifiques révèlent qu'on a moins de maladies cardio-vasculaires dans le Pacifique sud, où la noix de coco est consommée à haute dose.

Comment utiliser la noix de coco ?

Si vous ne voulez pas utiliser un marteau ou une hachette pour l'ouvrir, mettez votre noix de coco dans un four pendant une dizaine de minutes, après avoir percé ses deux yeux et vidé son eau. Ouverte en deux, la noix vous offrira sa chair, que vous pourrez consommer en la découpant au couteau.

On peut faire une utilisation assez large de la noix de coco, qui se déguste principalement entre novembre et février : celle-ci peut se transformer en eau, "l'eau de coco", tout autant qu'en lait, en farine, en sucre ou en huile. Sous forme d'huile, elle peut remplacer avantageusement le beurre ou les huiles végétales lors de la cuisson des aliments, d'autant que ces derniers l'absorbent moins. Le lait de coco, lui, entre dans la composition de bon nombre de ragoûts, en Inde et en Thaïlande. Il peut également devenir un ingrédient d'une soupe indienne, ou de crèmes de légumes – de champignons, par exemple. Enfin, au Panama, pour faire de l'arroz con coco, on fait cuire du riz dans du lait de coco, et on y ajoute des raisins secs, ainsi que du miel ou du sirop d'érable pour adoucir le goût.

On peut aussi utiliser la chair de la noix dans différentes préparations : des copeaux non modifiés, donc naturels, s'ajoutent dans des salades de légumes ou de fruits. Grillés, ils peuvent garnir avantageusement des desserts ou des gâteaux.

À noter que la noix de coco, fermée, se conserve deux mois à température ambiante. Ouverte, elle perd de sa fraîcheur, s'oxyde, et n'est valable guère plus de 24 heures, même au frigo. Il n'y a bien que quand elle est râpée et conservée dans un sachet hermétique qu'elle dure.

Publié le 16/12/2019
Recevoir la newsletter

Nos recettes de sandwich avec de la noix de coco

Ça peut aussi vous intéresser...

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un avis !