Créer une sandwicherie

Créer une sandwicherie

Les métiers de la restauration rapide vous intéressent et vous souhaitez ouvrir votre propre commerce ? La sandwicherie n'échappe pas aux règles qui régissent les entreprises commerciales, avec en plus les formalités liées aux ouvertures de restaurant.

La formation

Pour fabriquer et vendre des sandwiches, vous n'avez pas besoin de formation particulière. Toutefois, de solides connaissances culinaires, un goût développé et une imagination créatrice vous permettront de satisfaire au mieux votre clientèle. Dites-vous bien que le sandwich, simple de par sa nature, réclame des produits de très bonne qualité. Un bon sandwich, ce sont surtout de bons ingrédients, à commencer par le pain. Rapprochez-vous par exemple d'un boulanger pour commander des pains frais et originaux.
Vous devrez de toute façon vous plier aux exigences des métiers de bouche, notamment en suivant une formation à l'hygiène (ou une personne de votre équipe).

La vente d'alcool

Ensuite, il vous faudra demander les autorisations inhérentes à l'ouverture d'un restaurant, comme par exemple acquérir une "licence restaurant", si vous souhaitez vendre des boissons alcoolisées. Pour servir des boissons avec vos sandwiches, il vous faudra donc, au choix :
> une « petite licence restaurant », qui permet de servir des boissons sans alcool, ainsi que des vins, bières et autres boissons fermentées non distillées ;
> une « grande licence restaurant », pour servir tous types de boissons autorisées.

L'affichage et l'information

Pour respecter la loi en matière d'information du consommateur, vous devrez afficher vos cartes et menus à l'extérieur du restaurant. Vous devrez également vous assurer que les ingrédients énoncés dans la composition des sandwiches correspondent à ce que vous avez réellement acheté : ne confondez pas jambon et épaule de porc ! Si vous citez un fromage bénéficiant d'une appellation d'origine contrôlée, vous devrez avoir acheté précisément ce fromage (par exemple du Roquefort et non un fromage ressemblant de type bleu).

Quant aux recettes, elles appartiennent souvent au domaine public et vous ne risquez rien à reproduire un sandwich goûté ailleurs. Attention cependant aux noms déposés comme marques.

Quoi que vous choisissiez comme type de restaurant, vous avez tout intérêt à vous tourner vers la Chambre de Commerce du lieu où vous souhaitez exercer, son Centre de Formalités des Entreprises saura vous guider dans les procédures.

Publié le 30/09/2008 - Mis à jour le 30/12/2013

Commentaires des internautes

Soyez le premier à laisser un commentaire !