Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Les recettes gagnantes de bubble tea

Le bubble tea est une boisson qui peut être facilement déclinée en une multitude de variantes. Des plus sages au plus insolites, découvrez les meilleures recettes revisitant ce breuvage atypique et déjà culte.
Les recettes gagnantes de bubble tea

Avec ses billes noires tapissant le fond du gobelet, le bubble tea est un mélange des genres qui interpelle avant même qu'on y goûte. Une boisson originale née à Taïwan dans les années 80 et où elle a atteint le statut de spécialité culinaire, si ce n'est de boisson nationale.

La recette du succès

Tout le monde croit que le bubble tea doit son nom aux billes de tapioca que l'on retrouve au fond de la boisson. A l'origine, c'est plutôt grâce à la mousse qui se forme quand on la prépare qu'elle s'appelle ainsi. Dans les pays francophones, le bubble tea est aussi connu sous l'appellation de "thé aux perles", plus rarement "thé aux bulles", tandis que dans son pays d'origine, on l'appelle "boba".

La recette du bubble tea est plutôt simple : du thé que l'on fait infuser dans du lait avant de touiller vigoureusement le mélange, voire de le mixer. On y adjoint ensuite les fameuses billes de tapioca que l'on aura préalablement pris soin de cuire, évidemment. Comme le tapioca n'a pas de goût, il faudra recouvrir légèrement les billes de sucre ou de sirop avant de les mettre au fond d'un verre et de verser dessus la préparation. Le tout est ensuite servi froid ou chaud, selon les préférences.

Dernier détail, mais qui fait la différence : la grosse paille, façon cigarette russe, qui permet d'aspirer jus et tapioca pour un mélange singulier en bouche.

Quelques recettes de bubble tea

La variété dans le bubble tea vient des parfums que l'on instille au breuvage à coup de jus de fruits, de sirop, ou tout simplement, comme à Taïwan, d'arômes en poudre. Cela en fait une boisson ludique aux mille visages, dont les textures et les couleurs variées ont assuré le succès.

Les recettes classiques se font avec du thé vert ou noir infusé dans du lait. Vous pouvez également infuser le thé à part avant de combiner les deux (une part de thé pour deux part de lait). Mélangez ensuite le tout au shaker ou au mixeur avec le sirop de votre choix (menthe, pêche-abricot, kiwi, etc.), puis versez la préparation sur les perles de tapioca sucrées déjà mises au fond d'un grand verre. Il ne reste plus qu'à déguster avec une grosse paille, pourquoi pas, comestible.

Autre recette phare, le bubble tea à la mangue : pour une part de nectar de mangue, prévoyez une part de lait de coco que vous allez glacer au réfrigérateur avec une demi-part de thé vert. Pendant ce temps, faites mariner vos perles de tapioca déjà cuites dans du sirop de citron ou du jus de citron sucré. Shakez ensuite nectar, lait de coco et thé bien froids ensemble, sucrez selon votre préférence, et versez le tout dans un grand verre en compagnie des perles. Et voilà, votre boisson-dessert est prête !

Plus fou encore, il y a le bubble tea crème brûlée ! Commencez par un classique thé infusé dans du lait. Enduisez ensuite les parois d'un grand verre de sirop de café et lâchez-y vos perles de tapiocas cuites et préalablement marinées dans du sirop de cassis. Shakez votre lait avant de le verser dans le verre, puis recouvrez-le d'une couche de crème chantilly. Maintenant, la pièce de résistance : la crème brûlée qu'il suffit de poser délicatement sur la chantilly (qui devra donc être assez épaisse pour la maintenir à flot). Effet wow garanti.

bubble tea

Soignez la présentation

Ce qu'il y a d'amusant dans le bubble tea, c'est sa présentation atypique avec les billes de tapioca stagnant au fond du gobelet. Cela lui donne une allure singulière que l'on peut encore améliorer en déstructurant la boisson. Une configuration classique consiste par exemple à recouvrir un thé coloré avec de la mousse de lait comme dans un caffè macchiato. On peut ensuite dresser en saupoudrant du cacao dessus et en le caramélisant un peu.

Dans le même esprit, on peut jouer avec les densités (et les goûts) en recouvrant par exemple une couche de thé vert d'une couche de jus de fruit de la passion ; une couche de mélange thé-lait d'une couche de crème d'amande ; ou encore une couche de café glacé d'une couche de lait au chocolat, elle-même coiffée d'une couche de lait concentré.

Pour aller plus loin, on peut faire aussi intervenir d'autres ingrédients comme les liqueurs, les crèmes glacées ou les granités colorés, pour des possibilités infinies à mélanger saveurs et textures.

Enfin, petit plus pour égayer davantage vos bubble tea : vous pouvez très facilement colorer vos tapiocas avec du colorant alimentaire. Jaune, bleu, vert, de quoi rendre vos créations éminemment instagrammables !

Bubble tea, attention au sucre et au tapioca

Les caractéristiques nutritionnelles d'un bubble tea dépendent de sa composition, s'il est fait avec du jus de fruit ou non, et dépendent du fruit en lui-même. On sait en tout cas que le thé qui compose la boisson apporte du potassium et des antioxydants, tandis que le lait fournit du calcium et plusieurs micronutriments comme du phosphore, de l'iode ou encore des vitamines (B2 et B12 essentiellement).

Là où il faut faire attention, c'est sur le sucre, point commun de toutes les recettes de bubble tea. Entre le sirop, le sucre de table et le tapioca, qui est lui aussi une grande source de glucides, les limites sont vite dépassées. Les études parlent de 40 à 90, voire 110 grammes de sucre dans un bubble tea de 50 cl. Pour vous donner une idée, une bouteille de Coca-Cola de même contenance en contient… 54 g !

Pour ne rien arranger, le tapioca, fait de fécule de manioc, est aussi très calorique, environ 350 kcal pour 100 g. D'ailleurs, l'apport calorique d'un bubble tea, qui varie bien sûr énormément selon sa composition, est en moyenne de 335 kcal, mais peut aisément monter jusqu'à 400 kcal. Heureusement, il est tout à fait possible de se concocter un bubble tea light, histoire de se faire plaisir sans culpabiliser.

Enfin, il faut souligner la potentielle dangerosité des billes de tapioca. Déjà, les fibres qui les composent ne sont que lentement assimilées par notre système digestif. Ensuite, l'amidon qui les recouvre a la capacité d'absorber beaucoup d'eau. Tout cela fait que les billes peuvent s'agglutiner dans le tube digestif si elles sont ingurgitées en grande quantité et qui plus est, sans être bien mâchées. On s'expose alors à des risques de constipation sévère et de douleurs abdominales conséquentes.

Publié le 19/02/2020
Recevoir la newsletter

Ça peut aussi vous intéresser...

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un avis !