Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Les pailles du futur seront-elles comestibles ?

Devant les dégâts écologiques engendrés par la pollution plastique, des solutions sont mises au point pour lutter contre ce fléau, notamment avec la création de pailles biodégradables et même comestibles.
Les pailles du futur seront-elles comestibles ?

Le plastique dans l’océan est un problème environnemental de premier plan. On le retrouve non seulement sur des plages d’îles inhabitées de l’océan pacifique, ou dans le fameux continent de plastique, mais également dans le système digestif des poissons ou même dans le nez des tortues ! Un certain nombre de pays ont pris des dispositions législatives pour lutter contre ce fléau : outre les sacs plastiques à usage unique, la vaisselle jetable, les touillettes et les pailles sont dans le collimateur.

Les pailles font l’objet de campagnes spécifiques de la part des associations écologistes car c’est un objet qui n’a finalement pas d’utilité autre que d’être ludique : toute boisson qui se consomme avec une paille peut aussi se consommer sans paille !

Alors que de nombreux pays se dirigent vers l’interdiction (annoncée en France pour 2020), les écologistes préfèrent sensibiliser le consommateur afin qu’il évite d’utiliser cet objet, et les restaurateurs pour qu’ils cessent d’en proposer systématiquement dans leurs établissements, parfois même pour un verre d’eau !

Autrefois, l’usage de la paille était plutôt modéré. On observe cependant une corrélation entre l’utilisation des pailles et l’épidémie de SRAS en 2003, ce qui laisse à penser qu’une partie non négligeable de la population s’en sert, à tort ou à raison, dans une perspective hygiénique.

Mais des entreprises ont trouvé la solution : quand vous avez terminé de consommer votre boisson, ne jetez pas votre paille, mangez-la ! Deux sociétés sont déjà sur le marché. L’américaine Loliware, qui s’est déjà fait remarquer par ses gobelets comestibles, lance à présent la Lolistraw. Et il existe également l’espagnole Sorbos qui décline ses pailles comestibles aux arômes de citron, de pomme verte, de fraise, de gingembre... Celles-ci, si l’on en croit le site de la société, conservent leur rigidité pendant au moins 30 minutes.

Comment ce prodige est-il possible ? Et bien en fabricant des pailles à base d’algues ou d’autres végétaux. L’autre effet positif, c’est que si l’idée de manger des pailles au goûter ne vous tente pas, celles-ci sont entièrement biodégradables. Ces entreprises commercialisent leurs produits dès cette année, en commençant par les gros pourvoyeurs que sont les professionnels de la restauration.

>> A lire aussi : Un pique-nique sans déchet, c'est possible !

Publié le 20/09/2018
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !