Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Les pains indiens

Il existe de nombreuses variétés de pains indiens. Ce vaste pays offre en effet toute une gamme de pains pour des utilisations multiples.
Les pains indiens

Plus qu'un aliment quotidien, le pain en Inde est également un ustensile puisqu'on mange souvent avec les doigts. Si le pain d'origine est le roti, un pain plat sans levain, le plus connu chez nous est le naân, un pain levé cuit contre la paroi d'un four tandoor et souvent servi les jours de fête. Son levain est fait à partir de lait caillé ou de yoghourt. Le naân est parfois enrichi de graines de pavot ou de sésame, d'oignons hachés ou de coriandre ciselée. Il est parfois garni de fromage mais sachez que le célèbre "cheese naan" à la Vache-qui-rit est une invention réservée aux européens.

Le chapati est à base de farine de blé ou de maïs, il cuit sur sur une tôle circulaire en fonte.

Le paratha est une sorte de chapati, plus fin, plus croustillant et plus riche, cuit sur une tôle avec du ghee (beurre clarifié). Parfois aromatisé à la menthe ou au cumin, il peut être également farci à la viande, au yoghourt ou encore au choux-fleur et gingembre.

Le poori est un petit pain, plongé dans l'huile pour qu'il se boursouffle, et mangé au petit déjeuner. Il peut être farci préalablement aux pommes terre, aux épinards ou encore au jus de tamarin.

Les pappads sont des galettes façonnées et pré-cuites, à base d'un mélange de farine de légumineuse et de farine de riz, que l'on frit pour les rendre croustillantes.

Le murukku, poivré et relevé de coco, ressemble à un gros bretzel.

Le rumali (appelé aussi pain mouchoir) est constitué de plusieurs feuilles de pâte superposées.

Le idli, rond et épais, est fabriqué à partir d'un mélange de farine de riz et de farine de légumineuse, puis moulé et cuit à la vapeur.

Le bonda est quant à lui une petite boule à la farine de pois chiche.

Aux rayons des galettes, citons le dosa, très épicé, et préparé avec un mélange de farines (riz, blé, légumineuse), le chiura, galette de riz en paillettes (phoa) frite et parsemée de noix ou de cacahuètes concassées, et enfin l'uppama, à base de semoules, agrémenté d'oignons, de gingembre, de piments ou de graines de moutarde.

Mis à jour le 04/10/2018
Recevoir la newsletter

Ça peut aussi vous intéresser...

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un avis !