Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Wendy's lorgne de nouveau sur le Royaume-Uni

Après deux décennies d'absence, la chaîne américaine Wendy's annonce vouloir réinvestir le territoire britannique. Une décision historique qui cache des ambitions plus grandes.
Wendy's lorgne de nouveau sur le Royaume-Uni

Créé en 1969, Wendy's est aujourd'hui la deuxième plus importante chaîne de fast-food aux États-Unis. Une place largement méritée, gagnée en 2020 grâce à une stratégie incisive qui lui a fait tirer son épingle du jeu malgré un contexte économique tendu en pleine pandémie. Mais si Wendy's a réussi à devancer Burger King en Amérique, elle a toujours eu du mal à s'internationaliser et a notamment essuyé des échecs en Asie et en Europe, où elle a dû fermer ses restaurants faute de rentabilité. Depuis, elle a réussi à revenir sur le continent asiatique, mais s'est toujours tenue loin de l'Europe. Jusqu'à maintenant.

Avec donc en ligne de mire l'invasion du Vieux Continent, l'espiègle petite rousse (re)pose ses bagages au Royaume-Uni, un pays qu'elle a quitté en 1999 et qui a déjà été pour elle le théâtre de deux échecs. Pour son come-back, elle met les petits plats dans les grands en annonçant vouloir ouvrir 400 restaurants sur le territoire en l'espace de "quelques années". L'information est volontairement floue, mais la chaîne de restaurants Wendy's a tout de même précisé vouloir créer 1 000 emplois en deux ans. En sachant qu'un point de vente nécessite 30 à 50 personnes pour fonctionner, il est alors facile de deviner que l'enseigne table sur l'ouverture de 20 à 30 restaurants sur ce laps de temps. Ambitieux, mais peut-être totalement pragmatique au vu des retours positifs à l'ouverture de son premier restaurant.

Le premier Wendy's à voir le jour outre-Manche depuis 22 ans a ouvert ses portes le 2 juin 2021 dans une rue commerçante de la ville de Reading, à une soixantaine de kilomètres à l'ouest de Londres, dans le comté de Berkshire. Le plus marquant a alors été la longue file d'attente qui s'est formée, et ce malgré le McDo situé quasiment en face. Une semaine après, le phénomène ne s'est toujours pas résorbé. De là à dire que Wendy's et ses burgers carrés ont manqué aux Britanniques, il n'y a qu'un pas que l'enseigne franchit allègrement.

La firme prévoit déjà ainsi l'ouverture de 5 nouveaux restaurants d'ici fin 2021 et les localisations des deux prochains sont déjà connues. Ce sera à Oxford et à Stratford.

Publié le 15/06/2021
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

A lire ailleurs