Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Partagez vos plus belles recettes de sandwichs en vidéo

Tant par leur saveur inégalable que leur merveilleuse esthétique, chaque fois que vous préparez des sandwichs, ils rencontrent un succès fou ! On s'arrache vos recettes ? Faites-en profiter le plus grand nombre et servez-vous des réseaux sociaux pour faire connaître toutes vos astuces sur internet. Voici quelques idées pour vous y aider.
Partagez vos plus belles recettes de sandwichs en vidéo

Les vidéo-foods font fureur ! De très grosses plateformes en ont fait leur spécialité et comptabilisent des millions d'abonnés. Mais il n'y a pas besoin d'être un pro pour réussir ses propres vidéos culinaires et les publier sur internet, que ce soit YouTube, Instagram ou Tiktok. Et qui sait, peut-être voudrez-vous devenir un véritable influenceur ? Nous allons vous donner la recette pour créer votre vidéo, même tout seul.

Inutile de vous ruiner en matériel

Il n'y a pas besoin d'appareils sophistiqués pour commencer. Les smartphones ont une telle qualité de prise de vue à présent, que cela suffira au moins au début. Il sera toujours temps de passer à du matériel plus pro et plus cher si vous souhaitez continuer. Soyez juste inventif ! Avec l'aide d'un bon éditeur vidéo, par exemple Movavi Video Editor, vous pourrez assembler vos images en toute simplicité et ajouter votre touche artistique.

Le matériel de base pour commencer

Pour faire un bon sandwich une bonne vidéo, il vous faudra ceci :


  • Un smartphone possédant une bonne résolution.

  • Un trépied.

  • Un logiciel de montage.

  • Beaucoup d'inventivité.

  • Un zeste d'humour.

  • Les bons (et beaux) ingrédients.

  • De bons ustensiles de cuisine.

Avec tout cela, vous allez pouvoir faire des vidéos qui cartonnent en libérant votre créativité personnelle.

Savoir ce que vous voulez, et comment vous voulez le faire

Il vous faut avant toute chose réfléchir à la façon dont vous souhaitez partager votre recette. Et cela dépendra de votre personnalité.

Côté image :
Vous êtes plutôt à l'aise devant l'objectif ? Vous pourrez alors envisager une présentation face caméra. Ce n'est au contraire pas votre tasse de thé et vous préférez ne pas apparaître à l'écran ? Pas de problème, la mode est à la recette en vue zénithale, c'est à dire en plongée. On ne verra que votre recette et, au pire, vos mains. Vous pouvez également adopter la vue subjective ou "top shot". Votre spectateur se met alors à votre place.

Et côté son :
Vous avez là aussi le choix. Si vous apparaissez face caméra, forcément, vous commenterez ce que vous faites. Mais vous pouvez également le faire en voix-off. Les recettes entièrement visuelles, sans aucune parole, sont en vogue ces temps-ci. Il est alors nécessaire de bien détailler et découper les plans qui devront être compris sans parole. Tout réside dans l'inventivité et le choix de la musique d'accompagnement.

blogueuse

Les erreurs à éviter absolument

Filmer la fabrication d'une recette, tout le monde — ou presque — peut le faire. Ce qui vous distinguera des autres, ce sera l'originalité avec laquelle vous le ferez. En bref, l'emballage.

Il y a des choses à proscrire pour ne pas rater votre vidéo. Notamment :


  • Des images floues, sous-exposées ou surexposées, ou encore de mauvaise qualité.

  • Un son trop faible ou des bruits parasites.

  • Une mauvaise préparation de votre recette.


Inventivité ne signifie pas improvisation

Vous devez anticiper et préparer votre mise en scène. Élaborez un scénario : mieux vous aurez prévu et visualisé le résultat, plus le filmage sera rapide et plus il répondra à vos attentes. Préférez un format court, environ 1 minute 30, pas plus. N'hésitez pas à faire un storyboard (des croquis), même si vous n'êtes pas un as du dessin. L'essentiel étant que vous vous y retrouviez vous-même. Préparez sur le papier chaque plan que vous allez faire, chaque étape de votre recette.

Quels que soient les moyens techniques, faites du propre

Même avec du matériel basique, on soigne ses images. Quitte à recommencer plusieurs fois les prises de vue.
Et on soigne le son également ! Il n'est pas obligatoire d'enregistrer le bruit du hachoir ou celui des ingrédients tombant dans la poêle chaude. Mais il est indispensable que votre vidéo comporte un fond sonore, des bruitages ou tout simplement une musique d'ambiance. Et c'est à ce stade que votre logiciel de montage, appelé aussi éditeur vidéo, entrera en scène. C'est lui qui vous permettra d'ajouter du son à vos images.

blogueuse

Silence… on tourne !

Préparez votre "plateau de tournage" : plan de travail, table, décor de fond… Il doit être le plus accessible possible et bien éclairé. Pour les gros plans, n'hésitez pas à installer une lumière blanche additionnelle, sans quoi vos images risquent d'être trop sombres.

Installez votre smartphone sur son trépied. Pour une vue zénithale, fixez-le à la verticale de votre plan de travail. Si vous préférez la vue subjective, vous tiendrez votre appareil, ou serez accompagné par quelqu'un qui filmera pour vous. C'est un peu plus complexe, car il faut varier les angles de prise de vue.

Si vous enregistrez le son, il faut savoir que vous pouvez être déçu par sa qualité. Les différents bruits que vous ferez seront tous perçus par l'appareil d'enregistrement et produiront une certaine cacophonie. Afin d'obtenir une meilleure qualité sonore, vous pouvez vous servir d'un mini dictaphone cravate, accroché à votre col. Vous synchroniserez alors le son au montage.

Préparez vos ingrédients séparément, disposez-les le plus harmonieusement possible. Filmez ensuite chaque étape de votre recette.

Le montage

Vous aurez sûrement certaines prises de vue en double. Vous allez donc choisir les meilleures images et raconter votre histoire à partir du logiciel de montage. C'est à ce moment-là aussi que vous pourrez travailler le son. Par exemple, coupez le son d'origine et post-synchronisez les commentaires et la musique, ou bien gardez votre son s'il est de qualité suffisante. Pensez à ajouter les ingrédients et étapes clés de votre recette en incrustation texte.

Une fois la vidéo exportée au bon format (avi, mov ou mp4), il ne reste plus qu'à soigner le texte d'accompagnement de votre vidéo sur la plateforme de partage, afin d'en favoriser le référencement et améliorer sa visibilité.

Publié le 15/03/2021
Recevoir la newsletter

Ça peut aussi vous intéresser...

A lire ailleurs