Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

La mythique histoire du bretzel

Reconnaissable entre mille, grâce à sa forme insolite, le bretzel est une gourmandise qui nous vient d'outre-Rhin ou, tout du moins, de la région germanique. Un petit plaisir parfois sucré, surtout salé, dont l'histoire se confond avec beaucoup de légendes.
La mythique histoire du bretzel

Quand on évoque le bretzel, on pense immédiatement à l'Allemagne, mais aussi aux autres pays et régions qui l'entourent et qui gravitent autour du Rhin : la Suisse, l'Autriche, le Luxembourg, ou encore, évidemment, l'Alsace. Parce que la popularité de ce petit pain a autant rayonné cependant, l'histoire de ses origines est devenue trop floue aujourd'hui pour être déterminée avec certitude. Comme toujours dans des cas comme celui-ci, elle a été si souvent romancée qu'au fil des siècles, elle a donné naissance à plusieurs légendes !

Les principales histoires sur la création du bretzel

Le bretzel est une pâtisserie traditionnellement salée, faite à base de pâte briochée. Pour la modeler, on fait s'entrelacer ses extrémités de sorte à former une espèce de nœud avec 3 espaces vides en son sein. Cette particularité trouve son explication dans l'une des histoires contant les origines du bretzel.

Il se raconte ainsi qu'au 15e siècle, un boulanger eut le malheur d'indisposer un noble et fût condamné à mort. Alors qu'il croupissait au cachot, sa femme implora tant et si bien sa grâce que le seigneur accepta à une condition : que le boulanger lui fasse un pain au travers duquel il pourra voir le Soleil trois fois. Le pauvre diable eut beau se creuser la tête, aucune idée ne lui vint. C'est là qu'il vit sa femme les bras croisés sur le torse, en position de prière. Eût-il été grec, qu'il se serait écrié "Eurêka !" : inspiré par la position des bras de sa femme, il eut l'idée de créer un petit pain doté de 3 espaces vides et qui donc permit au seigneur de voir 3 fois le Soleil.

Une autre histoire sur la création du bretzel raconte que dans les années 610, les moines de l'abbaye de Saint-Gall, en Suisse, avaient pour habitude de croiser leurs bras lorsqu'ils faisaient la queue pour aller prendre leur bière. Cela aurait inspiré leur boulanger qui officiait non loin et ce dernier eut alors l'idée d'une pâtisserie salée à déguster avec leur boisson. Le succès fût évidemment au rendez-vous !

Les Alsaciens racontent aussi que le bretzel a été inventé par un boulanger de la région qui était originaire de Brescello, un village en Italie. Parce qu'il voulait rendre hommage à son lieu de naissance, le boulanger décida tout simplement de nommer le pain qu'il venait de créer comme son village.

Dans tous les cas, il est plus que probable que la création du bretzel remonte à avant l'an 743. En atteste la présence de la pâtisserie sur plusieurs dessins de manuscrits médiévaux datant d'aussi loin que cette époque.

bretzel

La recette originale du bretzel

Difficile de parler de recette originale tant les racines du bretzel se perdent loin dans l'obscurité des siècles. Ce qui suit semble cependant être un bon compromis et respecte tant les standards des laugenbrezel (Allemagne), que des brezerl (Autriche) et autres bretschl (Suisse).

Pour 6 bretzels de taille moyenne, il vous faudra 250 g de farine, 20 g de sel fin, un demi-litre de lait et 25 g de levure. Il vous faudra également 25 g de bicarbonate de soude ainsi que de la fleur de sel pour la finition.

Commencez par mélanger la farine et le sel dans un bol, puis le lait tiède et la levure dans un autre. Combinez ensuite le tout de manière à obtenir une pâte homogène puis laissez-la reposer au moins 1h30 en recouvrant l'appareil d'un torchon humide. Une fois la pâte levée, formez des petites boules d'environ 30 g, puis roulez-les en fins boudins que vous allez croiser pour façonner vos bretzels.

Vos bretzels formés, il est maintenant temps de les cuire et ça commence par le pochage. Mettez de l'eau à bouillir, salez puis ajoutez-y le bicarbonate de soude. Laissez vos bretzels couler dans ce bain puis retirez-les quand ils remonteront (cela ne devrait prendre qu'une trentaine de secondes). Saupoudrez ensuite vos créations de fleur de sel avant de les enfourner 15 minutes dans un four préchauffé à 200°C.

Le bretzel s'accommode très bien avec différents plats comme la viande, les saucisses et même du fromage fondu. L'enseigne Quick a déjà fait un burger avec un bretzel, par exemple. On peut également en faire un dessert en remplaçant le sel par du sucre. Il existe même une variante, la precedella, faite avec du vin à la place du lait et aromatisée à l'anis ainsi qu'à la cannelle. Une recette du 16e siècle un peu oubliée, mais très gourmande !

Publié le 16/05/2022
Recevoir la newsletter

Ça peut aussi vous intéresser...

A lire ailleurs