Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Les burgers à la fausse viande ne sont pas toujours végans

Les substituts de viande sont la promesse d'une alternative végan à la vraie viande. Sauf que dans les fast-foods, l'engagement est terni par un écueil inattendu : les appareils de cuisson.
Les burgers à la fausse viande ne sont pas toujours végansPhoto: Wil C. Fry

Cultivés en laboratoire ou conçus à partir d'un amalgame varié de plantes, les substituts de viande promettent d'imiter la viande sans en avoir les inconvénients.

Cette fausse viande, parce qu'elle ne sort pas d'un élevage intensif, est ainsi garantie sans souffrance animale, sans émission massive de gaz à effet de serre et sans gaspillage d'eau. Elle possède pourtant (presque) les caractéristiques de la viande, aussi bien crue que cuite, et se pose comme une vraie alternative gastronomique aux végans qui n'en peuvent plus du soja. La fausse viande a ainsi vite été adoptée par un public de plus en plus conscient de son impact sur l'environnement, mais aussi par les grandes enseignes de fast-food qui ne pouvaient pas rater ce nouveau marché.

L'histoire aurait pu s'arrêter là, sauf qu'il y a un hic. Les hamburgers, sandwichs et autres nuggets cuisinés à base de fausse viande peuvent en réalité ne pas être végans du tout. En cause, non pas les ingrédients utilisés, mais plutôt le matériel de cuisson quand le substitut est cuit sur le même appareil que la vraie viande. Un sacrilège pour les végans et dangereux pour ceux qui évitent la viande pour raison de santé.

Deux enseignes sont particulièrement pointées du doigt, à savoir McDonald's et Burger King. En Australie et en Nouvelle-Zélande, les McDo ne sont tout simplement pas équipés pour cuire séparément le steak végétal de leur McVeggie. Ce dernier est donc préparé dans la même huile que les steaks de poulet ou de bœuf.

Mais c'est Burger King qui défraie le plus la chronique : 3 mois à peine après la sortie de son "Impossible Whopper" aux États-Unis, l'enseigne est attaquée en justice par un collectif de végans pour publicité mensongère. Le burger est en effet vendu comme "100% végétal" alors que dans les faits, son steak baigne dans du jus de viande puisqu'il est cuit sur le même gril que les steaks ordinaires.

Certains ont bien essayé de demander à ce que leurs steaks sans viande soient cuits à part, mais sans succès. Alors attention, si vous êtes un végétalien qui ne souffre aucune exception, renseignez-vous bien. Il y a de grandes chances pour que le burger végan que vous souhaitez commander ne le soit pas vraiment.

Publié le 18/12/2019
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un avis !