Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Les grandes dates du pain

Croquer dans un morceau de pain, c'est un plaisir qui ne date pas d'hier. Retour sur plusieurs siècles d'histoire à travers l'évolution du pain dans le monde.
Les grandes dates du pain

-8 000 : Les premiers villages d'agriculteurs en Mésopotamie cultivent des céréales et confectionnent des galettes non fermentées.

-3 000 : Les céréales règnent sur l'économie de l'Égypte; les égyptologues estiment qu'il existait une quinzaine de variétés de pains vers - 2 700.

-800 : Par contacts commerciaux avec l'Égypte, les Grecs découvrent le pain.

-200 : Les Romains font venir des boulangers grecs dans leurs villas. Pour éviter les troubles, les empereurs distribuent gratuitement du pain aux pauvres.

0 : Jésus-Christ nait à Bethléem dont le nom signifie "ville du pain" en araméen. En s'identifiant au pain, il lui donne une dimension sacrée.

1000 : A la suite de plusieurs années excessivement pluvieuses, les chroniqueurs de l'an mil font état de famines catastrophiques et d'intoxications massives par l'ergot de seigle.

1200 : Création de la corporation des talmeliers, ancien nom des boulangers français.

1789 : Au XVIIe siècle, le problème le plus grave n'est pas le manque de pain mais le prix du pain. C'est l'une des principales causes de la Révolution française.

1793 : Avec l'abolition des privilèges, les paysans peuvent utiliser les fours et les moulins sans payer de redevances aux seigneurs.

1838 : Le baron Zang importe le pain viennois à Paris, son succès est fulgurant.

Années 1950 : La technique de pétrissage intensifié par une oxydation excessive, permet d'obtenir du pain très blanc, bien vu au sortir de la guerre. Mais ce pain est aussi plus fade, sa mie moins consistante et sa conservation réduite.

Année 1960-70 : Apparition du pain fabriqué en usine, pré-tranché et pré-emballé, et des terminaux de cuisson utilisant la technique de surgélation.

Entre 1968 et 1975 : 6 786 boulangeries artisanales disparaissent en France. Les pains de campagne se développent, les premiers pains spéciaux apparaissent.

Année 1980 : Les boulangers redécouvrent les vertus des bonnes farines, de la cuisson au feu de bois, du levain naturel et de la pâte peu pétrie mais longtemps fermentée. C'est le retour au pain de qualité.

1993 : Un "décret pain" définit les appellation "pain maison" (il est entièrement pétri, façonné et cuit sur le lieu de vente) et "pain de tradition française" (il n'a subi aucun traitement de surgélation et ne contient aucun additif).

1995 : Un arrêté protège l'appellation boulangère. Seuls les lieux mettant en œuvre la totalité des opérations de panification peuvent afficher le nom de boulangerie.

1996 : Première fête du pain en France.

Mis à jour le 16/10/2018
Recevoir la newsletter

Ça peut aussi vous intéresser...

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !