Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Subway soupçonné de faire des sandwichs au thon sans thon !

L'enseigne Subway est accusée, une nouvelle fois, de proposer des produits qui ne correspondent pas à leur description : après le faux poulet et le pain, c'est le thon des sandwichs et des wraps de la chaîne qui est pointé du doigt.
Subway soupçonné de faire des sandwichs au thon sans thon !

La chaîne de sandwicheries Subway doit faire face à une nouvelle accusation, après les controverses liées à un poulet ne contenant que 50 % de vrai poulet (en 2017) et à la décision de justice qui confirmait que le pain de la chaîne était bien trop sucré pour être qualifié de pain en fin d'année 2020.

Cette fois-ci, ce sont deux plaignantes californiennes qui accusent Subway de fausse déclaration, de fraude, de publicité mensongère et d'enrichissement injuste, en affirmant avoir fait analyser le thon des sandwichs et des wraps de la chaîne et ainsi découvert… qu'il ne contenait pas de thon ! Elles considèrent avoir été piégées par la marque.

Si les résultats n'ont pas été détaillés, il semble que la mixture présentée comme du thon soit en réalité un assemblage d'ingrédients ayant pour objectif d'imiter la texture et l'apparence du thon. Pire, les préparations ne contiendraient pas de thon, ni même de protéines de poissons. L'avocate des deux instigatrices de la plainte explique que ces analyses ont été réalisées par des laboratoires indépendants à partir d'échantillons achetés dans plusieurs établissements différents.

L'idée d'un recours collectif, auquel pourrait prendre part tous les consommateurs ayant acheté un wrap ou un sandwich au thon chez Subway depuis le 21 janvier, semble faire son bout de chemin. Il porterait sur le préjudice subit par les clients qu'on trompe sur la marchandise et sur le fait que la marque s'enrichisse en vendant un mélange d'ingrédients moins chers que le thon.

À noter qu'en décembre 2020, l'action collective intentée par un habitant de Montréal concernant la vente de sandwichs avec des morceaux de poulet contenant seulement 50 % de poulet (le reste étant compensé par de la protéine de soja) a été validée par la Cour d'appel du Québec.

De son côté, Subway nie avec fermeté ces accusations et on peut trouver sur le site officiel de la marque, dans la partie Informations Nutritionnelles, une mention de ce mélange, qui serait composé de thon effiloché en saumure, de mayonnaise et d'additifs pour protéger la saveur.

L'issue de cette affaire devra être suivie avec intérêt, mais la marque Subway, en enchaînant les bad buzz, pourrait finir par perdre la confiance des amateurs de sandwichs.

>> A DÉCOUVRIR : Toutes nos recettes à base de (vrai) thon

Publié le 03/02/2021
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

A lire ailleurs