Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Si 2020 était un hamburger, il serait très moche (et immangeable)

La chaîne Burger King a mis l'année 2020 en sandwich et le résultat n'est franchement pas appétissant.
Si 2020 était un hamburger, il serait très moche (et immangeable)

L'année 2020 a-t-elle été une bonne année ? Tout est évidemment relatif, mais entre une pandémie mondiale, des mois de confinement et la récession qui s'ensuivit, difficile de sauter au plafond à son évocation. Pour en avoir le cœur net, la branche brésilienne de la firme Burger King a tenté de faire une rétrospective de l'année en imaginant 2020 si elle avait été un hamburger. Pour être encore plus précis, elle a demandé à ses fans sur Twitter "Et si 2020 était un sandwich, qu'y aurait-il dedans ?". La marque a ensuite fait un récapitulatif des principales réponses et le résultat est loin d'être aussi appétissant qu'un Whopper, loin de là.

Entre les réponses du type "Du pain pétri par le diable", les propositions comme "Du burger de chauve-souris au pain moisi" et autres "Béton armé et cyanure. Mais j'ai rencontré l'amour de ma vie, alors tu peux mettre du ketchup", certaines réponses ont capté l'attention de la chaîne. Il y a notamment celle disant : "Sardine, parce que j'ai été en conserve à la maison toute l'année". Difficile de faire plus exact.

Au final, le hamburger 2020 vu par Burger King accueille entre ses buns (forcément) brûlés une association pour le moins étrange d'une ribambelle d'ingrédients : une tranche de tomate, des nouilles trop cuites, des raisins secs, des morceaux de sardines, de la gelée sucrée, de la coriandre et un pied de poulet (avec les ongles bien sûr). La sauce n'a également pas été oubliée et quoi de mieux pour relever tout ça que de la mayo et… du caramel. La promesse d'une belle explosion en bouche, mais pas dans le bon sens du terme.

Comble du sadisme d'ailleurs, l'enseigne a mis en ligne une courte vidéo dans laquelle elle fait goûter sa création à une poignée d'heureux élus. S'y succèdent les mines circonspectes, grimaçantes et nauséeuses des pauvres diables ; quoique, si on regarde bien, il y en a une que le monstrueux burger ne semble pas déranger et qui arrive à mâcher tranquillement.

Sur les réseaux sociaux, Burger King rassure : non, il ne commercialisera pas le burger 2020. Ouf.

Voici la vidéo montrant la "dégustation" de ce burger 2020 peu ragoûtant :

Publié le 22/01/2021
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

A lire ailleurs