Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

RoboBurger, le distributeur qui vient concurrencer les fast-foods

Après les distributeurs automatiques de pizzas et de pain, voici que débarque une nouvelle catégorie de machine : RoboBurger, le distributeur automatique de hamburgers.
RoboBurger, le distributeur qui vient concurrencer les fast-foods

On aurait tendance à croire que ce type de machine existe depuis des lustres, aux côtés des distributeurs de sandwichs ou des machines à pizzas, mais il se trouve que le RoboBurger qui vient d'être installé dans un centre commercial (le Newport Centre Mall) du New Jersey aux États-Unis est la première machine capable de préparer des burgers sans intervention humaine.

Présentée par la marque sur son site officiel comme « la plus grosse innovation du monde du fast-food depuis la création du micro-ondes », et comme « un restaurant miniature », le RoboBurger est une machine de 2,50 mètres de hauteur sur 1,50 mètre de large. Il est doté d'un écran tactile qui permet de sélectionner les condiments (ketchup, moutarde, fromage fondu) avant de payer pour lancer la préparation.

Le RoboBurger va cuire le steak, toaster le pain des deux côtés, ajouter les sauces sélectionnées sur le pain déjà placé dans l'emballage, avant de terminer la préparation en déposant le steak sur le pain à burger et les condiments. Le client n'a plus qu'à récupérer son hamburger encore fumant et le déguster au plus vite. Et ce processus ne prend que 6 minutes !

Cette machine, ultra complète, fonctionne 24 heures sur 24 et les hamburgers pourraient bien être plus savoureux que ceux vendus par des chaînes comme McDonald's ou Burger King. En effet, l'entreprise utilise des steaks hachés de bœuf Angus, issus d'animaux nourris exclusivement de manière végétarienne, et elle se fournit en pains artisanaux auprès de boulanger locaux.

La machine se nettoie automatiquement après chaque préparation et peut lancer un programme de nettoyage complet de 15 minutes, dès que nécessaire. La société estime que la machine peut tourner 2/3 jours sans intervention avec ses 50 steaks congelés en réserve, mais elle peut être réapprovisionnée sur demande, pour ce qui sera sa seule interaction avec un intervenant extérieur.

Si le résultat visuel n'est pas encore parfait, le RoboBurger permet de manger un hamburger classique encore chaud, tout juste préparé, qui n'a pas attendu de longues minutes sur une étagère comme c'est parfois le cas dans les chaînes de fast-food les plus célèbres.

Ce distributeur automatique pourrait donc séduire bien des commerçants, pour sa praticité et son accessibilité, et il ne serait pas surprenant de voir pulluler des RoboBurgers dans les rues animées la nuit, sur les campus, dans les aéroports ou près de zones d'affaires. Pour le moment, elle reste l'apanage des États-Unis, mais on pourrait bien la voir débarquer dans un futur proche en Europe.

Publié le 13/04/2022
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

A lire ailleurs