Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Des chefs au secours des sandwichs de gare

Des chefs au secours des sandwichs de garePhoto: Vassili FEODOROFF

La majorité des usagers s’accorde sur un point : on ne mange pas très bien dans les gares de France. La SNCF semble donc déterminée à mettre un terme à cette déception, mais il n'est évidemment pas question de supprimer le sandwich. L’objectif de l'entreprise est de pousser les passagers à le réclamer. Pour cela, elle a décidé de faire appel aux grands noms de la gastronomie française.

Deux tranches de pain et n’importe quoi à l’intérieur pourvu que ça ressemble à un aliment, c’est du passé. Dans 38 gares de la SNCF, des chefs de renom se chargeront désormais de la conception des sandwichs. Autant dire que les passagers devraient pouvoir déguster des chefs-d’œuvre de la haute gastronomie française ainsi que des mets dignes des meilleurs restaurants. Prix du sandwich « du chef » : entre 6,80 et 7,50 euros.

Les nouveaux sandwichs, et même les versions traditionnelles revues et corrigées, donnent l'eau à la bouche. Le chef Thierry Marx propose ansi le sandwich saumon-crème fraîche- pamplemousse à la gare du Nord. Éric Frechon, quant à lui, se propose de vous offrir un jambon-beurre qui vous poussera à voir ce classique sous un autre angle.

En réalité, la gastronomie française doit énormément au développement des trains durant le XIXe siècle, comme l’a si bien rappelé le chef Thierry Marx au journal Le Parisien : "Historiquement, la SNCF a joué un rôle fondamental dans l’essor de la gastronomie. C’est grâce au développement des chemins de fer que les produits régionaux, comme le jambon de Bayonne, ont pu être diffusés à travers tout le pays et inspirer les cuisiniers". Jusqu’au 21 octobre, les passagers gourmets pourront se rendre dans plusieurs gares pour assister aux séances de dégustation des producteurs et artisans locaux : vins à la gare de Lyon, pâtisseries à la gare du Nord, tout comme les macarons et cookies à Montparnasse. Quant aux sandwichs, ils seront vendus dans les gares par de grandes enseignes comme Paul, Exki ou encore La Brioche Dorée.

>> A LIRE AUSSI : On a goûté les nouvelles recettes du TGV

Publié le 16/10/2017
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

A lire ailleurs