Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Les 8 nids à microbes de votre restaurant

Les 8 nids à microbes de votre restaurantPhoto : green kozi

Vous pensez à maintenir votre salle de restaurant propre et vous êtes vigilant sur le nettoyage de la vaisselle ? Mais avez-vous pensé à d'autres détails qui ont un rôle primordial dans l'hygiène de votre établissement ? Voici les 8 points faibles généralement rencontrés dans la plupart des restos.

Les chaises

Forcément manipulées par tout le monde, les chaises sont rarement nettoyées. Grave erreur ! Elles sont probablement les principales sources de microbes. Selon une enquête américaine, 70% des chaises de restaurants porteraient des bactéries.
Recommandation : désinfectez régulièrement vos chaises en les nettoyant avec des lingettes bactéricides, surtout aux endroits où les clients mettent les mains.

La carte

Touchée par de nombreux clients, déposée sur des surfaces souillées et victime de projection de nourriture, la carte d'un restaurant est rarement très propre. Surtout quand on sait que les virus comme ceux du rhume ou de la grippe peuvent survivre 18 heures sur une surface plane !
Recommandation : plastifiez votre carte et nettoyez-la régulièrement à l'éponge ou avec une lingette antibactérienne.

La salière

Empoignée plusieurs fois par jour par les clients (qui n'ont pas toujours les mains propres), la salière et ses bactéries trônent au milieu de la table. Même chose pour le poivrier, le pot à moutarde ou la bouteille de ketchup.
Recommandation : nettoyez fréquemment la salière avec une lingette et, régulièrement, videz-la et passez-la au lave-vaisselle. Sinon, optez pour des sachets individuels.

La rondelle de citron

D'après une étude du "Journal of Environnmental Health", 70% des tranches de citron posées sur un verre de soda sont porteurs de germes ! Des micro-organismes ont été trouvés dans des rondelles de citron, parmi lesquels le fameux Escherichia Coli.
Recommandation : passez les citrons sous l'eau avant de les utiliser et lavez-vous les mains avant de couper une tranche. Ne laissez pas de rondelles de citron à l'air libre.

L'essuie-main

Le rouleau en tissu prévu dans les WC pour se sécher les mains est un nid à bactéries. Mieux vaut encore le sèche-mains (bien que très controversé). Mais l'idéal reste le distributeur de feuilles de papier.
Recommandation : vérifiez le bon fonctionnement du dérouleur et changez régulièrement le rouleau. Si possible, optez pour des essuie-mains individuels en papier.

La poignée de porte

Manipulée de nombreuses fois par diverses personnes, la poignée de porte favorise la transmission des microbes, qu'il s'agisse de la porte d'entrée ou de celle des toilettes.
Recommandation : si vos clients n'ont pas le réflexe d'aller se laver les mains avant de manger, prenez les devants et passez régulièrement un coup d'éponge sur les poignées, avec un produit désinfectant.

Les robinets

C'est quand même dommage pour ceux qui veulent se laver les mains : les robinets dans les toilettes sont généralement pollués par les microbes. C'est un peu logique puisque (normalement) on les actionne après avoir soulagé un besoin pressant.
Recommandation : vaporisez régulièrement les robinets à la mousse antibactérienne ou mieux, installez un système de déclenchement à infrarouge, à pédale ou au genou.

Le terminal de carte bancaire

Voilà encore un objet utilisé par la plupart des clients et qui est rarement nettoyé : le terminal de paiement pour carte bleue. Les touches frappées à longueur de journée gardent sur leur surface une crasse qui s'accumule chaque jour et entretient les bactéries.
Recommandation : nettoyez tous les soirs l'appareil avec une lingette bactéricide, en prenant soin de bien passer sur toutes les touches.

Mis à jour le 21/01/2016
Recevoir la newsletter

Ça peut aussi vous intéresser...

Vos commentaires

  • Merci (par Nouna, le 10/02/2015)

    Merci pour ces informations précieuses.


Vous aussi, donnez votre avis !