Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Un sandwich ou conduire, il faudra choisir

Un sandwich ou conduire, il faudra choisirPhoto: Steve Pepple

"Sandwich au volant, amende au tournant", voilà le nouvel adage qui va concerner les automobilistes en France dès le 1er juillet 2015.

Dans le bric-à-brac des nouvelles mesures de sécurité en voiture, manger en conduisant va être très bientôt interdit. Adieu le casse-croûte sur la route, fini le sandwich dans les bouchons. Encore un petit plaisir qui rentre dans le champ des infractions.

Bien sûr, cette décision est motivée par le besoin de protéger les usagers. Elle rentre dans l'objectif du Code de la route, dont l'un des articles précise que les conducteurs doivent être en état d'exécuter sans délai les manœuvres liées au véhicule.

Il faudra donc désormais vous arrêter sur le bord de la route ou sur une aire prévue à cet effet pour mordre dans votre sandwich, sous peine d'écoper d'une amende de 75 euros. Cela fait cher le morceau de pain.

A noter que l'interdiction de se nourrir au volant côtoie celle de téléphoner avec une oreillette, de se maquiller dans le rétroviseur ou encore de fumer avec un enfant à bord.

Publié le 23/06/2015
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

A lire ailleurs