Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Le sandwich au top de sa popularité grâce à la pandémie

Durant la crise du Covid et le confinement qui l'a accompagné, le sandwich a vu ses ventes augmenter de 4 %. Comment expliquer cette hausse inattendue ?
Le sandwich au top de sa popularité grâce à la pandémie

Le sandwich a toujours été un en-cas populaire, même si le traditionnel jambon-beurre a été dépassé par le hamburger dans le cœur des Français, en 2017. Cependant, il a connu un regain de popularité en 2020, avec une hausse des ventes de 4 % par rapport à 2019. La raison ? Le confinement, qui a modifié les habitudes de nombreuses personnes.

Alors que les restaurants ont dû clore leurs portes pendant de longs mois durant la pandémie, les boulangeries, considérées comme des commerces essentiels, ont pu rester ouvertes 7 jours sur 7. Une aubaine, pour celles et ceux qui profitaient de leur autorisation de sortie pour prendre l'air autant que possible. Dans cette optique, le sandwich est idéal, puisqu'il peut être mangé en marchant, dégusté sur le banc d'un parc ou assis sur l'herbe. De quoi profiter au maximum du temps de sortie autorisé pendant le confinement !

Les travailleurs contraints de se rendre sur leur lieu de travail, quand le télétravail était impossible, ont également dû faire face à de nouvelles réalités à l'heure de leur pause déjeuner. Plus de cantines d'entreprise, plus de plats du jour sans restaurant et donc une tendance à se tourner vers les sandwichs disponibles en boulangerie (ou ailleurs).

Malgré toutes les idées reçues sur le sandwich, c'est un en-cas tout à fait honorable qui peut constituer un repas équilibré quand il est bien préparé. Les boulangers, avec leur bon pain frais, avaient donc une carte à jouer pour redonner le goût du sandwich à leurs clients et ils ne s'en sont pas privés. Certains estiment produire environ 10 % de sandwichs en plus chaque jour par rapport à la période pré-confinement, ce qui semble démontrer que la mission a été couronnée de succès.

Et il est intéressant de noter que les sandwichs préférés des Français restent les plus classiques : le jambon-beurre, le sandwich au poulet, le jambon-fromage ou le sandwich au thon comptent parmi les meilleures ventes. Reste à voir si la tendance va perdurer, avec la réouverture des restaurants et les bonnes odeurs qui émaneront des cuisines à l'heure du déjeuner.

Publié le 15/10/2021
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

A lire ailleurs