Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Fatburger débarque en France avec ses burgers très caloriques

La chaîne de fast-food américaine Fatburger arrive en France avec un concept simple : proposer des hamburgers gras, lourds et très caloriques.
Fatburger débarque en France avec ses burgers très caloriquesPhoto : Tony Hisgett

Voilà un concurrent de plus sur le marché français du burger, qui vient affronter les géants déjà en place, et qui devra se mesurer aux nouveaux venus comme Carl's Jr, qui a ouvert son premier restaurant français en 2018, ou encore Five guys qui compte bien s'étendre en France.

L'enseigne Fatburger, déjà bien implantée dans le monde puisqu'elle compte 350 établissements, a prévu d'ouvrir deux restaurants dans l'Hexagone d'ici à 2022. Créée en 1952, elle propose des hamburgers très caloriques, avec 850 calories pour son Kingburger, quand un Big Mac n'en compte que 450. Le produit-phare de l'enseigne est son fameux XXXL-Triple Kingburger, qui offre 2050 calories.

La marque se vante d'offrir les hamburgers les plus gros, les plus gras et les plus caloriques du monde. Elle est aussi persuadée que le marché français sera porteur, dans un pays qui en a consommé 1,7 milliards en 2019. À noter que 80 % d'entre eux proviennent de McDo ou de Burger King, même s'il est probable que les deux entités majeures vont désormais devoir se résoudre à partager les recettes avec leurs concurrents.

Si les menus sont assez classiques, Fatburger se démarque des autres chaînes de fast-food en permettant aux consommateurs de personnaliser leurs burgers. Les sandwichs sont préparés à la commande, et ne traînent donc pas sur les étagères de stockage pendant de longues minutes avant d'être servis. De plus, l'enseigne n'utilise que des produits frais pour offrir une expérience gustative optimale aux plus gourmands, qui se laisseront tenter par ces burgers imposants.

La fondatrice Lovie Yancey assume parfaitement son concept, puisqu'elle raconte vouloir proposer "un gros hamburger avec tout dessus", qui constituerait un repas en soi. Une idée qui a de quoi séduire les amateurs de malbouffe, bien que la tendance en Europe s'oriente actuellement vers le manger mieux, comme en témoigne le succès de l'alimentation biologique et des produits issus de l'agriculture locale.

Les deux premiers restaurants Fatburger ouvriront leurs portes à Paris dans les 18 prochains mois et nous verrons alors si la combinaison produits frais/calories fonctionne aussi bien en France que sur la côte ouest des États-Unis où la marque est très populaire.

Publié le 15/01/2021
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

A lire ailleurs