Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

A New-York, 200 dollars la portion de frites

Un restaurant défraie la chronique en proposant sur sa carte un plat très spécial : les frites les plus chères du monde !
A New-York, 200 dollars la portion de frites

Quoi de plus basique qu'une portion de frites, n'est-ce-pas ? Pas au Serendipity3. Ce restaurant cossu de l'Upper East Side, à New York, ne plaisante vraiment pas avec les pommes-frites et pour le prouver, ses chefs ont inventé la "Creme de la Creme Pommes Frites", un nom qui en dit déjà long sur la nature du plat.

Tout commence évidemment avec des pommes de terre, mais pas n'importe lesquelles : des chipperbecs, la meilleure variété à frire pour les Américains. Une fois découpés en gros bâtonnets, les frites sont tout d'abord mises à blanchir dans du Dom Pérignon (oui, oui, le champagne millésimé), puis sont blanchies une seconde fois dans du vinaigre de vin blanc. Pour la petite histoire, il s'agit d'un vinaigre français, produit par une huilerie artisanale qui a soufflé ses 143 bougies en 2021.

Après toutes ses opérations, les pommes-frites sont finalement mises à frire dans de la graisse d'oie provenant d'un élevage du sud-ouest de la France. Plus précisément, elles sont mises à frire deux fois : une première fois à 160°C, puis une seconde à 190,5°C. De quoi leur assurer croquant et croustillant selon les chefs à l'origine du plat, Frederick Schoen-Kiewer et Joe Calderone.

Les frites sont par la suite dressées sur un plat en cristal de Baccarat, où elles ne tardent pas à être rejointes par des copeaux de truffe noire d'Italie et du pecorino aux truffes délicatement râpé par-dessus. Arrive ensuite la touche finale : une pluie de poudre d'or 23 carats comestible, qui vient pailleter une assiette déjà bien chargée.

Pour accompagner ces frites d'exception, point de ketchup comme c'est pourtant la tradition aux États-Unis, mais une sauce Mornay, c'est-à-dire de la béchamel relevée avec du fromage et, parfois, un jaune d'œuf. Ici, la truffe est encore une fois reine avec l'utilisation d'un beurre aux truffes pour réaliser le roux, et d'un gruyère suisse aux truffes mis à fondre dedans.

Le résultat est une portion de frites qui, outre son nom très frenchy, est vendue 200 dollars, soit 170 euros. Un tarif qui lui vaut d'être inscrite dans le Livre Guinness des records, rubrique "portion de frites la plus chère du monde" !

Publié le 02/09/2021
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

A lire ailleurs