Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Unhappy meal de Burger King : plus qu'un tacle à McDo ?

Burger King propose pendant quelques jours à ses clients des menus baptisés Unhappy Meal, littéralement "les repas non-joyeux", qui font évidemment penser à une attaque contre son principal concurrent McDo ! Mais en réalité, ce n’est pas une nouvelle étape dans la guerre des publicités entre les deux enseignes mais plutôt une initiative de santé publique.
Unhappy meal de Burger King : plus qu'un tacle à McDo ?

On connaît tous le Happy Meal de McDonald’s, ce menu pour enfant proposé par le fast-food partout dans le monde. Avec son petit jouet et ses éléments variés, il crée la joie chez les plus petits, d’où son nom. Du coup, en apprenant que Burger King lançait une gamme de menus appelés les Unhappy Meal, on pouvait penser à une nouvelle attaque publicitaire, fidèle à la tradition à laquelle nous ont habitué les deux marques.

En partant du principe qu’on ne peut pas être toujours heureux au moment de passer commande de son menu, la célèbre chaîne de burger offre actuellement 5 nouveaux choix, tous liés à une émotion précise : le Blue Meal, pour les moments où l’on est triste, le Pissed Meal quand on est énervé, le YAAAAs Meal qui correspond à l’excitation, le Salty Meal qui évoque la contrariété et enfin le DGAF Meal (pour Don’t Give a Fuck) quand on se moque de tout !

Derrière les appellations de ces nouveaux menus possédant chacun un packaging adapté à l’humeur, avec une couleur et un logo propre, on trouve toutefois un classique menu Whooper, avec frites et boisson. Un simple coup marketing pour tacler McDonald’s ? Et bien non ! La campagne #FeelYourWay de Burger King s’inscrit dans le cadre de la semaine de la santé mentale aux États-Unis.

Chaque année pendant un mois, depuis 70 ans, il existe aux USA une campagne de sensibilisation à la santé mentale. A l’heure du bonheur factice affiché sur tous les réseaux sociaux, les Américains (mais également de nombreux pays développés) font face à de plus en plus de troubles, tels que la dépression ou le mal-être chronique, très souvent passés sous silence.

C’est dans le cadre d’un partenariat avec l’association Mental Health America qui tente de sensibiliser les citoyens américains à ces maux que l’enseigne Burger King a créé ces menus Unhappy. Une initiative louable, même si le choix du nom n’est certainement pas innocent !

Publié le 09/05/2019
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un avis !