Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Le boom des bars à tapas

Le boom des bars à tapasPhoto : Grey World

Se retrouver avec des amis pour se détendre autour d’un verre accompagné de petits plats originaux à grignoter, tel est le concept des bars à tapas. Importé directement d’Espagne, le concept de bar à tapas fait un tabac en France, ce n’est pas pour rien que leur nombre à quadruplé ces dernières années. Les Français ont été rapidement conquis par ces petites bouchées venues d'ailleurs.

L'origine des tapas

Les origines du tapas sont floues, la faute à une multitude d’histoires et de légendes différentes se vantant toutes de retracer leur véritable historique. La plus connue reste l’histoire de l’aubergiste espagnol qui posa une tranche de jambon sur les verres de vin de ses clients afin que les mouches n’y tombent pas. Ainsi avant de boire le verre, il fallait d’abord manger le jambon. A partir de là commença l’habitude de déguster des amuse-gueules pour accompagner son verre de vin ou sa bière. Tapas vient d’ailleurs du verbe « tapar » signifiant « recouvrir » en Castillan. Dans certaines versions, le jambon est remplacé par du pain dur (qui était effectivement utilisé à l’époque pour recouvrir les verres) sur lequel quelqu’un a eu l’idée de poser un aliment (jambon, fromage...) pour finir par le croquer.

Les différents types de tapas

Il existe quatre préparations de base de tapas :

Les banderillas qui sont des sortes de mini-brochettes sur un petit pique associant tomates, olives, fromage, et chorizos ou anchois ;

Les platillos sous forme de petites coupelles de poivrons rouges, des morceaux de chorizos ou encore de tortillas en dés ;

Les cazuelitas, des cassolettes chaudes en terre cuite qui proposent quelques légumes et fruits de mer.

Et enfin, les croquetas qui sont des variantes de boulettes panées ou en croûte de poisson accompagnés de légumes et de viande.

Les ingrédients ne sont évidemment pas figés et libre à vous de concocter votre propre cocktail pour mélanger hardiment goûts et couleurs.

Les bars à tapas en France

On l’a tous remarqué, les bars à tapas deviennent très populaires. Proposant des tapas traditionnelles ou revisitées, ces lieux de rencontres et d'échanges deviennent des endroits incontournables pour prendre un petit apéro après le travail, le tout dans un cadre festif et une ambiance conviviale. On y déguste donc allègrement des tapas variées, accompagnées d'un verre de vin ou d'apéritif.

Les bars à tapas sont réputés offrir des moments de qualité entre amis ou en famille : on s’y amuse, on discute, on se détend, et en fin de compte on y redécouvre certaines choses parfois oubliées malgré nous. Car c’est sûrement là que réside la force des bars à tapas : nous redonner le goût du plaisir à être ensemble. D’ailleurs en Espagne, les tapas se mangent traditionnellement debout ou même en arpentant le restaurant, en discutant comme à une fête improvisée. On se passe les plats de tapas entre les mains, on boit son verre tranquillement et on apprécie simplement le moment présent.

Publié le 06/02/2014
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet...

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !