Burger King détecte votre gueule de bois et offre une réduc

Burger King Brésil innove en lançant un nouveau service intégré à son application mobile : un détecteur de gueule de bois qui permet de profiter de réductions sur les Whoppers.
Burger King détecte votre gueule de bois et offre une réduc

Les lendemains de fête peuvent s'avérer compliqués quand l'alcool a un peu trop coulé la veille. Si nos habitudes nous poussaient jusqu'ici à préparer un bouillon, se reposer en attendant que les effets s'estompent et à boire un maximum d'eau, Burger King souhaite bousculer ce petit rituel, du moins au Brésil.

L'enseigne, jamais avare en coups marketing retentissants, propose une option au sein de son application officielle, permettant de déterminer à quel niveau (1, 2 ou 3) de gueule de bois vous êtes. Si on ne connaît pas les critères utilisés par le système de reconnaissance faciale, le fonctionnement de l'outil est simple : il suffit de prendre un selfie pour connaître le degré de votre gueule de bois.

En fonction du résultat obtenu, l'application offre au client des bons de réduction d'un montant croissant, pour des commandes de Whopper, de Whopper Double ou de Whopper Jr. Double. Ce même client aura aussi droit à une suggestion de taille de menu suffisant pour reprendre des forces.

Ce service baptisé "Hangover Whopper" a été pensé par une agence du nom de DM9, et son directeur de la communication et coprésident n'hésite pas à affirmer que « l'utilisation de la technologie de reconnaissance faciale combinée à l'humour créera une nouvelle connexion amusante avec les consommateurs ». Toutefois, des observateurs externes n'ont pas tardé à critiquer la campagne publicitaire, qui semble, d'une part, soutenir que la consommation d'alcool est bénéfique et qui, de l'autre, constitue un moyen efficace et gratuit pour la marque de récupérer des données sur les clients. L'incitation à poster les selfies en question sur les réseaux sociaux est également hautement critiquable.

Le détecteur de gueule de bois du géant du burger ne devrait pas sortir des confins du Brésil, et il n'y aucune chance de voir ce service débarquer en France, en vertu de la Loi Evin qui restreint les campagnes promotionnelles autour de l'alcool. Il faudra s'en tenir aux méthodes traditionnelles ou payer ses burgers au prix fort !

Publié par Mickael, le 09/01/2024
Recevoir la newsletter