Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Le Camion Qui Fume ouvre son restaurant parisien

Le Camion Qui Fume ouvre son restaurant parisienPhoto: Le Camion qui Fume

C’est l’histoire d’une belle réussite initiée par une trentenaire californienne arrivée en 2009, à Paris, pour suivre une formation chez Ferrandi, la célèbre école de cuisine.

Elle remarque alors que quelque chose manque dans le paysage de la restauration rapide à Paris. Son permis B en poche, une passion pour les bons produits et la gastronomie, la chef Kristin Frederick décide de tenter l’aventure… en camion ! Du pain de boulanger, du cheddar du cru et de la viande de première qualité : la recette pour des hamburgers préparés dans la pure tradition.

En Novembre 2011, le Camion Qui Fume, premier food truck en France, crée l’événement à Paris : plus de 150 burgers par service, des heures de queue et des milliers de fans sur les réseaux sociaux… La street food à l’américaine fait saliver les parisiens !

Cette année, le hamburger du célèbre camion se place parmi les 10 meilleurs burgers du monde dans le quotidien britannique The Telegraph et côtoie les meilleurs sandwiches de New York, du Queensland en Australie, ou de Londres.

Une consécration pour la chef californienne qui, après avoir lancé 4 food trucks dans la capitale, pose ses valises, fin décembre 2015 au 168 rue Montmartre, à Paris, dans le 2ème arrondissement, tout près des Grands Boulevards.

Les amateurs des fameux hamburgers et des frites maison du Camion Qui Fume pourront choisir entre la vente à emporter dans le coin "street food" ou le service à table et... au chaud, dans une ambiance détendue et un cadre qui respectera l’esprit "truck".

Publié le 16/12/2015
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un avis !