Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Une imprimante 3D qui fabrique et cuit des steaks végétaux

La start-up israélienne SavorEat souhaite bouleverser les codes du marché du fast-food, avec cet appareil capable à la fois de fabriquer un steak végétal et de le cuire pour un produit prêt à la consommation.
Une imprimante 3D qui fabrique et cuit des steaks végétaux

Le marché de la "fausse viande" - comme on désigne les steaks végétaux qui tentent de se rapprocher de la viande classique - prend de l'ampleur, et on a déjà vu apparaître de faux hamburgers capables de reproduire le goût du bœuf, fabriqués uniquement avec des ingrédients d'origine végétale. Toutefois, la production à grande échelle et la distribution de ce type de produit dans les fast-foods est loin d'être acquise. C'est là que la technologie de la start-up SavorEat pourrait faire la différence.

La machine fabriquée par ces professionnels de la food-tech est capable de fabriquer un steak 100 % sans viande, à base de cellulose végétale, de graisses et de protéines végétales, et qui parvient selon les dirigeants à offrir des saveurs identiques à celles d'un steak classique. Plusieurs entreprises sont déjà capables de fournir ce type de produit, mais l'innovation présentée par SavorEat vient de la possibilité de cuire le steak en même temps qu'il est fabriqué.

L'outil commence par générer une première couche de matières végétales, qu'il cuit selon vos recommandations (doré à l'extérieur, bien saisi au cœur…), avant d'en ajouter une autre qui sera cuite à son tour, jusqu'à l'obtention d'un steak complet. En lançant l'impression 3D, vous fabriquerez donc votre burger et il sortira prêt à être dégusté, à la cuisson que vous désirez.

Du jamais-vu, qui pourrait bouleverser l'industrie, à commencer par le monde du fast-food au sein duquel la machine sera testée. L'entreprise israélienne s'est associée avec Burgus Burger Bar, l'une des chaînes de restauration rapide locales les plus importantes du pays, pour évaluer les capacités de son appareil en milieu professionnel. En fonction des résultats obtenus et des retours, on pourrait bien voir cette imprimante à faux steak débarquer au sein de nos maisons dans quelques années.

Pour de nombreux consommateurs, conscients que la consommation excessive de viande peut nuire à l'environnement, les steaks 100 % végétaux pourraient être l'avenir. Les investisseurs semblent aller dans le même sens comme le prouvent les 3,5 millions de dollars levés pour les tests de cette machine. Il ne reste plus qu'à savoir si les amateurs de steaks authentiques se laisseront convaincre par ces substituts qui prennent toujours plus de place…

Publié le 26/08/2020
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un avis !