Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Un robot conçu pour cuisiner des hamburgers

Publié le 18/03/2017

Un robot conçu pour cuisiner des hamburgersPhoto: Miso Robotics

Selon le cabinet Gartner, un tiers des emplois mondiaux seront remplacés par des robots d’ici 2025. Cela nous promet des changements importants dans les années à venir. Les États-Unis sont un des pays les plus concernés, et les fast-foods ne sont pas épargnés.

Mis au point par la société Miso Robotics, Flippy est un robot destiné à la cuisson de hamburger. Cette étonnante machine « intelligente » ambitionne même de proposer à ses clients une cuisson parfaite de chaque steak haché. La société CaliBurger, une chaîne de restauration rapide californienne, collabore avec Miso Robotics pour la mise au point du robot, qui devrait faire son apparition dans les cuisines début 2018, avant que l’ensemble des restaurants de la chaîne soient équipés progressivement jusqu’en 2019.

Outre le fait de permettre des économies, Flippy est surtout destiné à remplacer l’un des postes les plus pénibles et les plus dangereux des cuisines de la restauration rapide. Flippy devrait permettre à CaliBurger de réduire le nombre d’accidents liés aux brûlures et d’améliorer le confort de ses employés. Les autres postes qui pourraient être concernés à terme sont la friteuse et la découpe des oignons. Avec 50 milliards de hamburgers consommés aux États-Unis chaque année, le sandwich « made in USA » représente un marché colossal.

Pour mettre au point le robot, les équipes de Miso Robotics se sont mis aux fourneaux, littéralement, pour comprendre le travail et identifier les besoins. Flippy est équipé d’un système de visualisation de son plan de travail, qui lui permet d’identifier les aliments présents sur le grill, d’évaluer le niveau de cuisson en temps réel et même de reconnaître une intrusion humaine dans son « champ de vision ». Ses capacités d’adaptation lui permettent d’ajuster son travail en fonction de paramètres changeants, comme l’ajout d’une tranche de fromage.

Flippy n’est pas conçu pour être totalement autonome mais plutôt comme un assistant pour le personnel de cuisine. Nous ne devrions donc pas avoir de cuisines entièrement robotisées avant quelques années.

Voici la démonstration en images de ce robot-cuisinier :

Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !