Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Privées de drive, elles se fabriquent une voiture en carton

Parce qu'elles ont envie de McDo mais qu'elles n'ont pas de voiture, une mère et sa fille se sont fabriquées un véhicule en carton pour accéder au drive, distillant une bonne humeur contagieuse autour d'elles.
Privées de drive, elles se fabriquent une voiture en carton

L'épisode "covid-19" n'est pas encore totalement terminé et en rouvrant, les restaurants prennent un luxe de précautions pour assurer la sécurité de leurs clients. Certains, à l'instar de la chaîne McDonald's, ne sont encore accessibles que par leur drive et quand on est fan de burgers comme Nathalie et sa famille, c'est particulièrement frustrant de se voir refuser son péché mignon sous prétexte qu'on n'a pas de voiture. Qu'à cela ne tienne, après un brainstorming en règle, cette famille belge habitant La Louvière a trouvé l'astuce : une voiture en carton.

A l'aide de quelques mètres de ruban adhésif et de cartons de déménagement, la mère de famille et sa fille ne mirent que quelques minutes à la construire. Rien d'extraordinaire cependant, un modèle basique avec une plaque d'immatriculation "Covid-19" et de simples trous découpés en guise de fenêtres et de pare-brise. Et pas de roues non plus, la voiture n'avançant que grâce aux jambes des deux passagères debout à l'intérieur.

Ainsi affublées, la mère et la fille se rendirent tranquillement au drive de leur fast-food préféré et firent la queue comme tous les autres véhicules qui s'y trouvaient déjà. La stupeur des automobilistes fit rapidement place aux applaudissements et aux photos dès qu'ils comprirent de quoi il retournait, certains félicitant même les occupantes pour leur détermination. Sur la voiture en carton en effet, on pouvait lire "Désolé, je n'ai pas de voiture et on a envie d'un McDo". Le remue-ménage attira également l'attention de policiers stationnés non loin, mais ceux-ci furent tout autant amusés que les automobilistes une fois mis au courant de la situation.

La question restait maintenant de savoir si les employés du drive allaient accepter de les servir ainsi, mais, encore une fois, des fous rires les accueillirent. Elles purent ainsi repartir avec leur commande, non sans s'être soumises à la désormais usuelle séance photos, et sûrement avec la satisfaction inattendue d'avoir répandu une bonne humeur bienvenue en ce lendemain de crise.

Publié le 06/07/2020
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un avis !