Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

McDonald's a nourri gratuitement les athlètes des JO

McDonald's a nourri gratuitement les athlètes des JOPhoto: McDonalds / quotecatalog.com

Tandis que les Jeux olympiques d'hiver battaient leur plein et attiraient le regard du monde, McDonald's tenait dans l'un de ses restaurants sud-coréens une promotion plutôt particulière. Pendant toute la durée des jeux en effet, l'enseigne y a servi gratuitement les athlètes olympiques !

Gangneung est une ville de Corée du Sud située dans le district de Peyongchang. Si c'est dans ce district qu’ont eu lieu les Jeux olympiques d'hiver 2018, c'est dans la ville de Gangneung qu'étaient programmées les épreuves de hockey et de patinage artistique. C'est également dans cette ville que la chaîne McDonald's a ouvert deux restaurants éphémères spécialement pour l'occasion. L'un se trouvait dans le Parc olympique tandis que l'autre était situé directement dans le Village olympique. C'est dans celui-là, uniquement réservé aux Olympiens, que les athlètes pouvaient se restaurer à satiété sans débourser le moindre won, la monnaie locale.

Aussi incongrue soit l'idée (quoi, des athlètes de haut niveau musclés de partout qui se goinfrent de junk food ?), ce n'est pas la première fois que la chaîne offre des nuggets et des Big Mac aux athlètes olympiques. Durant les Jeux de Rio de 2016, McDo avait déjà tenu à leur offrir gracieusement ses produits. Ce que l'enseigne n'avait pas prévu par contre, c'est que l'offre fut si populaire qu'elle provoqua des embouteillages en cuisine ! Devant le retard engendré dans les commandes des autres clients, elle fut contrainte de demander aux athlètes de se limiter à 20 produits par personne. C'est peut-être d’ailleurs pour cela qu'il a cette fois-ci décidé d'ouvrir un restaurant qui leur était dédié directement dans le village olympique.

Quant à ceux qui se demanderaient pourquoi des sportifs au sommet de leur forme se jetteraient sur un fast-food en pleine compétition, c'est assez simple. C'est juste une histoire de carburant (les calories) et de moteur (le corps et les muscles). Pour des quidams comme nous, 2 000 à 2 600 calories suffisent amplement pour tenir une journée si l'on est un minimum actif. Mais pour un sportif de haut niveau qui s'entraîne dès l'aurore, multipliez cela par 5 ! Il se dit ainsi que Michael Phelps, multiple médaillé olympique de natation aujourd’hui retraité, avait besoin de 10 000 calories certains jours. Le champion se dit d'ailleurs fan de fast-food, même s'il essaie autant que possible de manger équilibré.

Publié le 28/02/2018
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !