Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Lustucru se lance dans le sandwich triangle

Sur un marché concurrentiel, très prisé par les consommateurs pressés entre midi et deux, la marque Lustucru innove en sortant un sandwich triangle pensé en plusieurs variations, et qui se veut haut de gamme.
Lustucru se lance dans le sandwich triangle

Réputée surtout pour ses pâtes, la marque Lustucru, propriété du groupe Ebro Foods, investit un nouveau domaine, via un sandwich triangle proposé en quatre variétés très classiques. La gamme, nommée "Le Club Français" et sortie dans la Sélection de l’enseigne, veut séduire la clientèle nationale en proposant des sandwichs triangles au jambon, à la rosette, au poulet et au fromage.

Pour être plus précis, voici leurs noms, qui valent le coup d’œil : Sandwich chiffonnade de jambon, emmental et fromage frais ; Sandwich chiffonnade de poulet et fromage frais au concombre ; Sandwich rosette de Lyon, cornichons et beurre AOP et Sandwich chiffonnade de jambon et beurre AOP. Tout un programme ! Les quatre recettes vont apparaître sur l’étal de vos magasins favoris sous peu.

Ne brillant pas par leur absolue originalité, les compositions de ces sandwichs triangles ne sont pas anodines pour autant. En effet, Lustucru veut se démarquer de la concurrence en offrant aux consommateurs du haut de gamme, via des noms à rallonge et surtout des produits très "terroir". De surcroît, le pain n’est pas en reste - il est "unique" et "ultra moelleux" selon la promotion - et on ne trouve pas une seule mayonnaise à l’intérieur de ces nouveaux produits. En somme, de la qualité au service des petites faims.

Mais cette qualité supérieure, qui offrirait a priori aux consommateurs ce que la France fait de mieux tout en restant très traditionnelle, a-t-elle un coût plus important ? Pas vraiment. Bien décidé à séduire, la petite boîte qui comprend deux sandwichs triangles est vendue 1,59 euros dans le commerce. Les produits des concurrents ont des prix équivalents, à quelques dizaines de centimes près. Daunat et Sodebo, entre autres, voient ainsi un nouvel adversaire arriver sur leurs plates-bandes. La compétition s’annonce rude et acharnée. Le consommateur, lui, devrait sortir gagnant de cette bataille de sandwichs, avec un choix qui s’élargit.

Publié le 06/11/2019
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un avis !