Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Les seniors prennent le boulot des jeunes dans les fast-food

Aux États-Unis, les seniors sont de plus en sollicités par les enseignes de fast-food où ils sont accueillis les bras ouverts. Plus responsables que les jeunes, les plus de 60 ans y sont vus comme une ressource précieuse.
Les seniors prennent le boulot des jeunes dans les fast-food

A la soixantaine passée, on tire habituellement sa révérence de la vie active, mais aux États-Unis, certains seniors n’arrivent pas à s’habituer au long fleuve tranquille qu'est devenu leur vie. Plusieurs aussi ont perdu la majorité de leur retraite lors de la crise de 2008 et n'ont tout simplement pas les moyens de partir à la pêche. Une seule solution se présente alors à ces retraités : se remettre au boulot ! Une aubaine pour les chaînes de restauration rapide.

Ponctuels, fiables, expérimentés, la liste des avantages qu'ont les seniors sur les jeunes est longue et autant dire que pour McDo et consorts, ils sont amplement rentables. A l'instar de leurs collègues plus jeunes en effet, les sexagénaires touchent 9,81 dollars de l'heure (soit un peu moins de 9 euros) alors qu'ils ont besoin de moins de formation, de moins de surveillance et qu'ils font montre de plus d’implication dans les tâches.

Le plus surprenant, c'est que la plupart des seniors renfilent leurs tabliers (au sens littéral du terme) avec plaisir. Ainsi, que ce soit pour pimenter leur quotidien, pour mettre du beurre dans les épinards ou pour bénéficier à nouveau d'une assurance-maladie, ils mettent du cœur à l'ouvrage. Se retrouver derrière les comptoirs ou les grills n'est donc pas forcément la mer à boire pour ces retraités, à l'inverse de certains jeunes qui ont parfois tendance à ne pas prendre au sérieux leurs emplois dans les fast-foods. Quoi de plus normal que les seniors plaisent aux chaînes ?

Pour attirer encore plus de retraités dans leurs filets, les fast-foods multiplient les appels à candidatures jusque dans les églises. Et n'allez pas croire qu’ils s'amusent à exploiter les petits vieux, car les possibilités d'avancement sont réelles à l'instar de Stevenson, retraité, qui a commencé à Church's Chicken en tant que plongeur et technicien de surface. Quatre ans plus tard, il gère une équipe de 13 personnes.

Le phénomène n'est pas près de s'essouffler, bien au contraire : en 2019, McDonald's a annoncé faire de l'embauche de seniors l'une de ses priorités.

Publié le 03/04/2019
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un avis !