Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Le hot-dog arrive chez McDonald

Publié le 24/08/2016

Le hot-dog arrive chez McDonaldPhoto: McDonald's

Le géant américain du hamburger McDonald's étend sa gamme de produits proposés à la vente en France. La multinationale du fast-food a récemment annoncé l’arrivée du hot-dog sur sa carte dès le 23 août 2016.

Le fondateur historique de la multinationale, Ray Kroc, avait autrefois interdit à ses franchisés de le proposer en raison de doutes sur la composition de la saucisse. Le hot-dog n’est cependant en rien une nouveauté chez McDo. Depuis 1990, le McHotdog a déjà été au menu dans différents pays et à différentes époques. Sa présence n’a jamais été très constante car le succès n’a pas vraiment été au rendez-vous. A l’heure actuelle, seuls certains établissements japonais le proposent encore.

Comme souvent, McDonald a francisé son produit, qui sera renommé P’tit Hot-Dog et sera à base de saucisse de Strasbourg, accompagnée de ketchup, de mayonnaise et d’oignons, et bien entendu d’un petit pain spécial. Ce produit sera inscrit dans la catégorie « p’tits plaisirs », aux côtés des bagels et autres wraps.

Le secteur du fast-food est en pleine transformation avec la récente arrivée en France de Five Guys, qui a déjà des hot-dogs au menu, et l’absorption de Quick par Burger King, qui lance ses hot-dogs aux États-Unis. La position hégémonique de la firme illinoise risque d’être mise à mal en France, l’un de ses plus gros marchés.

Cette nouveauté vise à diversifier l’offre de McDo, après l’introduction régulière de burgers à base de produits français comme le bœuf charolais ou le Comté. Le P’tit Hot-Dog relancera-t-il la marque ou rejoindra-t-il la liste des fiascos culinaires de l'enseigne ? Rendez-vous dans quelques mois…

Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !