Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Le créateur du Big Mac vient de nous quitter

Publié le 05/12/2016

Le créateur du Big Mac vient de nous quitterPhoto: McDonald's

Créé il y a près de 50 ans, le Big Mac, le sandwich de 540 calories emblématique de McDonald’s, est aujourd’hui orphelin après le décès de Michael "Jim" Delligatti à 98 ans.

Ne vous inquiétez pas si ce nom ne vous dit rien, l’homme est resté quasi inconnu du grand public. Mais c’est bien lui qui est à l’origine de cette star des sandwichs qui sert même d’indicateur économique. Du concept à la sauce, en passant par le prix de vente, M. Delligatti est à l’origine de tout dans le Big Mac, sauf peut-être du nom définitif.

La relation entre McDonald’s et Jim Delligatti démarre en 1957, lorsqu’il décide de devenir l’un des tout premiers franchisés de la chaîne de fast-food, et ouvre son premier restaurant McDonald’s en Pennsylvanie. Bien que le succès soit évident, et que Delligatti ouvre rapidement plusieurs nouveaux restaurants, il reste insatisfait par le menu qu’il trouve trop simple. Il met alors au point, en 1967, un sandwich à 2 étages dans un pain au sésame incluant 2 steaks, de la laitue, des cornichons et du fromage, accompagnés d’une sauce spéciale, dans l’un de ses restaurants des environs de Pittsburgh. Il le nomme le "Big Mac Super Sandwich".

L’enseigne n’est pas très enthousiaste à l’idée de lancer un nouveau sandwich nettement plus gros (et plus cher) que l’offre existante qui fonctionne déjà très bien. C’est surtout le prix qui pose problème, car à 45 cents, le Big Mac est deux fois plus cher que le cheeseburger. Ils autorisent néanmoins Delligatti à faire un test dans un seul de ses restaurants.

Ce sera un succès immédiat et Delligatti proposera rapidement le Big Mac dans l’ensemble de ses restaurants. Malgré tout, toujours un peu réticent, McDonald’s attendra 1968 avant de proposer le Big Mac dans tous ses restaurants américains, avec le succès qu’on lui connaît. En 1993, Delligatti dira au Los Angeles Times : "Ce n'est pas comme si j'avais découvert l'ampoule électrique. L'ampoule était déjà là, je me suis contenté de la visser dans sa douille".

En 2008, McDonald’s a estimé qu’il se vendait mondialement 550 millions de Big Mac par an, soit 17 sandwichs par seconde. De son côté, Delligatti a ouvert 47 franchises McDonald’s, mais n’a jamais rien touché pour la création du sandwich en lui-même. Il nous a quitté le 29 novembre 2016, chez lui à Pittsburgh, laissant derrière lui sa femme, ses deux fils, ses cinq petits-enfants et ses huit arrières-petits-enfants. La firme a salué la mémoire de l'entrepreneur "qui a laissé une empreinte durable sur l'histoire du fast-food".

Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !