Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Le burger au faux steak est pire qu’un Big Mac !

La mode est aux hamburgers soi-disant sains, avec leurs steaks sans viande qui ressemblent à s’y méprendre à de véritables steaks hachés. Pourtant, quand on se penche sur ce qu’ils contiennent, les faux steaks proposés par les fast-foods sont loin d’être bons pour la santé.
Le burger au faux steak est pire qu’un Big Mac !Photo : Sarah Stierch

Alors que le véganisme connaît un essor sans précédent ces dernières années, les chaînes de fast-food, soucieuses de ne pas perdre une partie de leur clientèle, se sont mises à vendre des hamburgers composés d’un steak végétal, en lieu et place de la vraie viande.

Ces faux steaks ressemblent aux steaks hachés classiques, ils en ont l’odeur et même le goût, mais ils ne contiennent pas la moindre trace de viande. On doit les premiers steaks végétaux à la start-up californienne Beyond Meat qui fournit certains des fast-foods les plus populaires aux États-Unis, et à Impossible Food, un acteur plus récent qui vend ses produits aux Burger King et McDonald's américains.

Les représentants de ces entreprises de faux steaks s’évertuent à clamer qu’avec ces produits végétaux, ils cherchent à offrir une solution alternative à la viande, en phase avec les croyances de certains consommateurs. Mais en réalité, certains diététiciens tirent la sonnette d’alarme.

Ces faux steaks, vendus comme plus salutaires que la viande, seraient en réalité bien pires. Ils entrent dans la catégorie des aliments ultra-transformés qui contiennent, pour faire simple, tout ce qu’il y a de plus mauvais pour l’organisme : sucre, sel, huiles, matières grasses, antioxydants, stabilisants, conservateurs, additifs, ainsi que des produits qui ne sont jamais utilisés en cuisine domestique, comme du gluten, du lactose ou des maltodextrines.

Non seulement ces steaks végétaux seraient plus mauvais pour la santé qu’un steak haché normal, mais ils seraient également plus toxiques et plus difficiles à digérer que l’aliment qu’ils sont censés remplacer. Un comble, qui donnera du grain à moudre à tous ceux qui estiment – à tort ou à raison – que la mode végane ne profite qu’à l’industrie alimentaire.

Il existe pourtant de très bons steaks sans viande, composés de pois chiches, de haricot rouge, de lentilles ou de quinoa à faire chez vous, et quitte à manger au fast-food, il semble préférable de privilégier un Big Mac ou un Whopper, plutôt que les imitations douteuses proposées.

Publié le 18/10/2019
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un avis !