Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Le Big Mac fête ses 50 ans avec deux variantes

Le Big Mac fête ses 50 ans avec deux variantes

McDonald’s a 78 ans, mais son produit phare, le Big Mac n’a que 50 ans, ce qui est déjà remarquable, reconnaissons-le !

Qu’est-ce donc que le fameux Big Mac ? Deux steaks hachés de 90,8 grammes au total (c’est très précis), trois tranches de pain, du fromage, de la laitue, des cornichons, de l’oignon et de la sauce spéciale. Il est né en 1967 à Pittsburg et, devant son succès, il a été étendu à tous les États-Unis en 1968. Voilà donc la spécialité de McDo qui a conquis le monde puisqu’il est vendu dans 119 pays, à 550 millions d’exemplaires chaque année. Il est arrivé en France en 1979, en même temps que l'enseigne.

Et la firme de San Bernardino a décidé de fêter cet anniversaire comme il se doit. Elle met donc en vente deux éditions limitées de sa spécialité : le Grand Big Mac qui comme son nom l’indique est un Big Mac de grande dimension ; et le Mac Jr, plus petit, et doté d’un seul steak et de deux tranches de pain.

Si l’idée du Grand Big Mac semble bien dans la ligne de la chaîne, d’où vient donc l’idée du Mac Jr ? Et bien il s’agirait d’un souci de préserver la santé des consommateurs puisque ce sandwich ne fait "que" 400 calories, contre 500 pour un Big Mac classique et 740 calories pour un Grand Big Mac. McDonald’s a d’ailleurs annoncé récemment son intention de proposer des menus à moins de 600 calories, ce qui correspond tout de même à 30% de l’apport de référence quotidien pour un adulte. Se défaire d’une image de roi de la malbouffe est un combat !

D’ailleurs, en cet anniversaire, un record a été établi : un Américain a mangé le 4 mai son 30.000ème hamburger. Deux Big Macs par jour depuis 1972 dans le restaurant de Fond du Lac (Wisconsin), tickets de caisse à l’appui, sauf durant une semaine en raison d’une tempête de neige.

Publié le 31/05/2018
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !