Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

L'enseigne Popeyes fait son arrivée en France

L'enseigne Popeyes fait son arrivée en FrancePhoto: Mike Mozart

Quand vient le moment de parler poulet frit, le premier réflexe va à KFC. Ils ne sont pourtant pas les seuls à faire des nuggets, loin de là, et c'est d'ailleurs leur concurrent direct qui vient nous le rappeler en ouvrant deux premiers restaurants dans l'Hexagone.

Jusqu'ici, de ce côté de l'Atlantique, Popeyes faisait penser à un marin amateur d'épinard qui avait de temps en temps des ennuis avec sa fiancée. Désormais, ce nom sera également synonyme de poulet cajun frit, dégusté sur le pouce. "Popeyes Louisiana Kitchen", de son nom complet, est la deuxième enseigne de poulet mondiale. Bien loin du bourlingueur aux gros bras donc, Popeyes est une chaîne internationale de fast-food classée tout juste derrière KFC avec plus de 2 700 restaurants partout dans le monde dont 2 000 rien qu'aux USA.

Son histoire remonte à 1972 et prend racine dans la Nouvelle Orléans avec du poulet épicé comme son pendant du Kentucky, mais à ceci près que celui de Popeyes est cajun, presque créole. Leur poulet, ils le font mariner pendant 12 heures dans un bain d'épices locales avant de le servir accompagné de biscuits au lait, la marque de fabrique de la chaîne, ou de frites. En complément, la chaîne sert également des fruits de mer, crevettes et poissons frits.

Le premier Popeyes en France, qui est d'ailleurs aussi le premier de toute l'Europe de l'Ouest, est situé à côté de Toulouse, à Roques-sur-Garonne. Il a ouvert le 8 février 2018. Le deuxième le suivit de près en ouvrant quatre jours plus tard, à Montpellier, place de la Comédie, pile à l'endroit où Quick a régné des années durant.

D'emblée, on peut dire que les premiers retours sont bons. Les travaux ont attisé la curiosité des riverains, tandis que l'offre adaptée au marché français, comprenant wraps, salades et burgers, semble faire mouche. Les files d'attente n'ont pas tardé à se former le jour des ouvertures et la fréquentation a été de 2,5 fois supérieures aux prévisions. Lodarest, la société détentrice de la franchise exclusive de Popeyes en France, se sent pousser des ailes : une dizaine de nouveaux restaurants devraient voir le jour en cette année 2018, 100 à 150 d'ici 2027.

Publié le 01/03/2018
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !