Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

KFC vient d'envoyer un sandwich dans l'espace

Publié le 29/06/2017

KFC vient d

On a un peu l'impression qu'il y a une compétition implicite entre les grandes chaînes de fast-food et c'est à qui fera le plus gros buzz sur le Net. Dernier en date, l'enseigne KFC, qui a décidé de mettre un burger au poulet, le Zinger, sur orbite !

Le Zinger est un filet de poulet mariné puis pané pris entre deux buns aux sésames, accompagné de salade et de mayo. Un burger épicé que les fans de KFC connaissent bien et que la chaîne a décidé d'envoyer dans l'espace.

Pour ce faire, KFC s'est associé avec World View Enterprises, une société privée américaine spécialisée dans la recherche spatiale. Fin 2013, elle s'est notamment démarquée en publiant des clichés exceptionnels de la Terre vue depuis la stratosphère. C’est aussi là que le sandwich au poulet, installé dans une sorte de ballon-sonde high-tech, s’est récemment envolé, voyageant aux frontières de l'espace pendant 4 jours à une altitude variant de 18.300 à 22.900 mètres.

L'enseigne réalise là une autre de ses campagnes de com dont elle a le secret : buzz, engagements sur les médias sociaux et même une distribution de coupons largués depuis le ballon. Pour World View Enterprises en revanche, il s'agit d'un test tout à fait sérieux qui entre dans le cadre de leur R&D (Recherche et Développement). En effet, le chanceux Zinger a embarqué dans un ballon-sonde Stratollite, la technologie maison de l'entreprise américaine. Elle a pu jusqu'ici permettre le transport de petites charges sur des durées n'excédant pas 12 heures. C'est donc une première pour World View que d'envoyer son bébé, équipé d'un système à énergie solaire, faire un tour de 4 jours complets dans les airs. Un baptême du feu également porteur d'espoir puisqu'à terme, le but sera d'emmener des humains à 30.480 mètres d'altitude avec cette technologie.

Initialement, l’envol du poulet pané était prévu pour le 22 juin dernier. Le décollage a toutefois été repoussé et ce n'est que le 24 qu'il a pu effectivement s'envoler pour son voyage de quatre jours dans l'espace.

Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !