Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Ikea lance ses recettes de hamburger

Ikea lance ses recettes de hamburger

Ikéa est un marchand de meubles en kit d’origine suédoise connu même de ceux qui n’y ont jamais mis les pieds. Mais on ne pense pas toujours qu’il existe dans les magasins une épicerie suédoise et même un restaurant. Entre 15 et 20% des clients viendraient d’ailleurs chez Ikéa uniquement pour se restaurer dans ces établissement à prix plancher.

Les clients se délectent notamment des célèbres boulettes de viande à la suédoise (bœuf, porc ou poulet) accompagnées de confiture d’airelles. Peut-être céderont-ils aux nouveaux plats que s’apprête à mettre à la carte le géant du meuble. Car pour ses clients végétaliens, Ikéa a d’ores et déjà annoncé la sortie à l’été 2018 du Veggie Dog. Celui-ci à l’apparence d’un hot-dog, y-compris la saucisse (à base de carotte), mais sans trace de protéine animale. L'enseigne serait en train de procéder aux dernières vérifications afin de s’assurer que tous les éléments du kits soient réellement d’origine 100% végétale.

Mais la firme de Älmhult, considérant le Veggie Dog un peu trop consensuel, veut aller un cran plus loin. Elle annonce aussi la venue prochaine du Bug Burger. Celui-ci est, comme son nom l’indique, à base de larves d’insectes, et plus précisément de vers de farine ! Gageons que des hamburgers à base de larves de charançons ou de capricornes auraient été trop risqués chez un fabricant de meubles ! Accompagnés de panais, de betteraves et de pommes de terre, le tout dans un petit pain blanc, les 50 grammes de vers sont richement protéinés. Pour les cœurs sensibles, précisons que ceux-ci sont moulinés et présentés sous la forme d’un steak haché.

Ikéa, dans son laboratoire Space10, élabore d’autre plats du futur. Avec les vers de farine, les hot-dogs végétaux et la spiruline, la firme suédoise a bien saisi les problèmes environnementaux soulevés par la consommation importante de viande, sans même parler des récents scandales concernant les abattoirs. Et aussi, à n’en pas douter, le potentiel commercial de tels produits encore marginaux mais qui sont appelés à se développer sur le continent européen.

Publié le 03/04/2018
Recevoir la newsletter

Autour du même sujet

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un avis !