Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

On a goûté... le club-sandwich du Westminster

Un hôtel de luxe, un bar feutré, un sandwich club réputé, autant d'ingrédients pour nous mettre l'eau à la bouche et nous donner envie de partir à la découverte de ce classique du room service, en plein cœur de Paris.
On a goûté... le club-sandwich du Westminster© club-sandwich.net

Niché entre l'Opéra Garnier et la Place Vendôme, dans la célèbre Rue de la Paix (la plus chère au Monopoly), l'hôtel Westminster a des allures de palace. Superbe façade aux balcons fleuris, hall d'entrée majestueux, ce 4 étoiles des quartiers chics ne manque pas de charme. Mais il recèle en son cœur un petit bar connu de quelques initiés : le Duke's Bar. Celui-ci a la réputation de servir l'un des meilleurs club-sandwichs de la Capitale. Nous avons voulu vérifier.

Un lieu chic et réconfortant

Il faut traverser le lobby de l'hôtel pour pénétrer dans ce bar feutré et y commander le fameux sandwich, facturé 22 euros. Quoi, un tel prix juste pour un sandwich ? diront les rabat-joie. Oui, mais ce n'est pas n'importe quel sandwich, et vous ne le dégusterez pas n'importe où. Rien que l'ambiance raffinée des lieux vaut le détour : boiseries chaleureuses accordées au coloris vert des murs et du plafond, fauteuils et banquettes confortables, linge de table élégant, vaisselle soignée... Et un service des plus courtois, incluant sourire et distinction. Vous ne vous sentez pas comme un client ordinaire, et cette attention fait toujours un peu chaud au cœur.

Une recette dans les règles de l'art

Le club-sandwich est un grand classique du room service. Celui du Westminster ne déroge pas à la règle de l'en-cas fabriqué avec soin, dans le respect de la recette originale. Son pain de mie toasté et sans croûte accueille du poulet cuit, de la salade, de la tomate, de l’œuf dur et du bacon grillé. Le tout sur deux étages, coupé en triangle, comme il se doit pour un club digne de ce nom, et en quatre portions piquées de petites olives dénoyautées. Il est accompagné d'une généreuse salade verte bien assaisonnée et de quartiers de tomate émondée, ce qui en fait un plat complet, plutôt copieux.

Des saveurs fraîches mais discrètes

Ce sandwich est dans l'ensemble plutôt réussi et servi avec une telle distinction qu'il est bien valorisé, dans sa belle assiette blanche. Les produits sont frais et on remercie le bacon de venir apporter sa petite touche fumée à un plat qui manque un tout petit peu de peps. Peut-être la sauce est-elle un peu trop discrète ? On aurait d'ailleurs peine à dire s'il s'agissait d'une mayonnaise, tellement sa présence mesurée la rend quasiment silencieuse.

En résumé

Le club-sandwich du Duke's Bar est une valeur sûre pour les amateurs de cuisine sur-le-pouce mais raffinée, dans un cadre paisible et luxueux. Le prix est finalement très raisonnable pour l'expérience proposée, et le côté confidentiel des lieux donne l'agréable sensation d'être un vrai privilégié.

The Duke's Bar
Hôtel Westminster
13, rue de la Paix - 75002 Paris

Publié le 06/08/2018
Recevoir la newsletter

Ça peut aussi vous intéresser...

Vos commentaires

  • J'aime les clubs des palaces pour leur raffinement (par Pier-yves, le 22/09/2018)

    Un palace est un lieu raffiné. Il est donc normal que la cuisine le soit aussi. Mais comme la plupart des gens mettent une tonne de sauce dans leurs sandwiches, il est normal que celui d'un palace puisse paraître "fade"...


Vous aussi, donnez votre avis !