Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

On a goûté... le burger végétal de Buffalo Grill

Très tendance actuellement, le vrai-faux steak débarque dans la plupart des grandes enseignes. Parmi elles, la chaîne Buffalo Grill a donc mis à sa carte un cheeseburger au steak végétal. Direction le restaurant de la place de la République, à Paris, pour y tester cette curiosité.
On a goûté... le burger végétal de Buffalo GrillPhoto : Buffalo Grill

Chez Buffalo, habituellement, on aime la bonne barbaque. On y vient même pour se délecter d’une entrecôte ou attaquer une côte de bœuf. Mais la chaîne n’a pas résisté au chant des sirènes végétariennes et a dégainé son burger 100 % végétal. En effet, tout comme d’autres enseignes (Burger King et son Impossible Whopper, McDo et son Grand Veggie ou encore KFC et son Beyond fried chicken), Buffalo Grill a mis à sa carte un hamburger garni d’un faux steak. Nous avons voulu vérifier si le goût était toujours au rendez-vous.

Un look totalement bluffant

Il s’appelle "Cheeseburger Beyond Meat", mais il a fallu préciser "burger végétal" au serveur qui apparemment ne connaissait pas bien la carte (une remarque comme ça, en passant). Ce hamburger à 15,95 € porte donc le nom de la firme américaine qui fournit le vrai-faux steak à Buffalo. Et le fait est que, visuellement, l’entreprise a réussi son coup. Lorsque le hamburger arrive sur la table, force est de constater qu’il ressemble à un "vrai" burger. A tel point qu’on s’est demandé si le serveur avait bien compris la commande et si le cuisinier n’avait pas finalement glissé un steak haché entre les buns. Non, il s’agit bien d’un steak sans viande, mais la couleur et la texture sont étonnamment semblables à du bœuf. Même l’aspect "rosé" a été prévu.

Les limites de l’illusion

Mais c’est en mordant dans le "Cheeseburger Beyond Meat" qu’on s’aperçoit de la supercherie. Passons sur les qualités discutables du sandwich en lui-même, assez peu garni, pour se concentrer sur la galette de fausse viande. Certes, ce n’est pas mauvais du tout. Mais le steak a tout de même furieusement un goût de protéines végétales. Vous savez, un peu comme ces steaks hachés surgelés des grandes surfaces, premier prix, qui sont coupés au soja (et qui ne portent pas le nom de steaks, d’ailleurs). La saveur du burger "Beyond Meat" a ce petit truc en plus (ou en moins) qui laisse un peu perplexe. On est loin du steak haché de boucher, mais il ne fallait pas s’attendre à un miracle.

Autre point décevant : le manque de jus. Les amateurs de viande savent apprécier un steak bien juteux, ce qui n’est pas du tout la qualité première du faux steak. Mais c’est probablement la limite que devront franchir les concepteurs de burgers végétaux dans cette course à l’imitation.

La clientèle est-elle vraiment prête ?

Nous ne connaissons pas les chiffres de vente du faux burger de Buffalo Grill, mais dans le restaurant, autour de nous, personne n’avait craqué pour le "Cheeseburger Beyond Meat". Il faudra donc attendre de voir si le plat est toujours à la carte dans quelques mois pour savoir si le succès est au rendez-vous. L’autre point qui nous intrigue, c’est le profil de client visé par l’enseigne. Car l’aspect hyper réaliste du burger pourrait bien rebuter les végans dégoûtés par la viande. Les vrais amateurs de steaks, eux, passeront leur chemin. Reste des fans potentiels du côté des flexitariens, celles et ceux qui cherchent à réduire leur consommation de viande sans totalement renoncer à manger des animaux. Mais on vient finalement à se demander si une vraie bonne galette de légumes ne serait pas plus séduisante.

En résumé

Le cheeseburger végétal proposé par Buffalo Grill n’est pas la recette de l’année. C’est une curiosité intéressante pour lever le pied sur la viande de bœuf, mais les amoureux du steak n’y trouveront pas leur compte. D’autant qu’à presque 16 euros le burger qui s’avale en quelques bouchées, ce n’est tout de même pas donné.

Publié le 21/11/2019
Recevoir la newsletter

Ça peut aussi vous intéresser...

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un avis !