Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

La grenade, une explosion de santé dans l'assiette

Ronde, gorgée de soleil, la grenade est le fruit exotique par excellence. Un fruit peu commun, délicieux et excellent pour la santé.
La grenade, une explosion de santé dans l

La grenade, ou pomme grenade, est le fruit du Punica granatum, autrement appelé “grenadier”. C'est un fruit rond qui a ceci de particulier qu'il n'a pas de partie charnue. Son intérieur est divisé en compartiments dans lesquelles se logent de nombreuses graines, environ 400 par fruit. Chaque graine est entourée d'un arille, une enveloppe charnue particulièrement sucrée chez la grenade. De couleur rouge à rose, c'est cet arille qui est comestible dans le fruit.

Un fruit connu depuis fort longtemps

La grenade nous vient du Proche et du Moyen-Orient où il est connu depuis très longtemps. En Iran par exemple, il est domestiqué depuis 5 à 6.000 ans.

La grenade a très tôt été un incontournable dans les cultures d'Asie occidentale et celles de la Méditerranée orientale. Elle était populaire auprès des marchands et des voyageurs puisqu'elle se conserve longtemps et qu'elle est très désaltérante. Rien d'étonnant donc à ce que le fruit se soit propagé tant à l'ouest - touchant l'Espagne (où une ville porte son nom) et atteignant la France en 1175 - qu'à l'est où il a été adopté par la cuisine indienne et par la pharmacopée chinoise.

Aujourd'hui, la grenade pousse dans plusieurs régions chaudes du globe, sur tous les continents. On en compte 1.200 variétés, dont certaines se sont même adaptées aux hivers doux d'Europe.

La grenade, championne de la santé

La grenade est un super fruit, preuve en est le plébiscite qui en est fait depuis des centaines d'années dans la médecine traditionnelle arabo-musulmane et dans la médecine chinoise.

Son jus prévient certaines maladies cardio-vasculaires comme l'athérosclérose (formation de bouchons de gras dans les artères). Il fait également diminuer la tension artérielle, préserve l'élasticité des artères et retarde (voire bloque) la croissance des cancers du sein, de la prostate ou encore du côlon.

La grenade, surtout sa peau, est bourrée d'antioxydants puissants (spécialement des tannins, de l'acide éllagique, des punicalagines et des flavonoïdes), tout en étant un anti-inflammatoire très efficace et même une alliée précieuse contre l'arthrose.

Enfin, si elle n'apporte ni minéraux ni vitamines en grande quantité, la grenade possède d'autres propriétés intéressantes : antifongique, vermifuge (la peau séchée et bouillie), on la soupçonne même d'avoir des propriétés antibactériennes et antivirales.

Préparer son jus de grenade

Voici une façon originale de déguster votre grenade : faites-la rouler sur une table en appuyant assez fort pour éclater les arilles à l'intérieur, mais sans abîmer le fruit. Trouez ensuite la grenade et versez-vous un verre de bon jus frais. Vous pouvez aussi boire à la source, avec une paille, ça marche tout aussi bien.

Autre technique, l'extracteur de jus. Prenez juste soin de ne récupérer que les graines et d'écarter toutes membranes blanches qui donneront un goût amer à votre jus. Et si vous n'avez pas d'extracteur, vous pouvez toujours utiliser un sac-tamis. Il suffit d'emprisonner les graines dedans et de les presser en tournant le sac sur lui-même pour ensuite recueillir le jus qui s'écoule.

Bien conserver la grenade

Au réfrigérateur, le jus de grenade ne se conserve qu'une poignée de jours, contre plusieurs mois pour le fruit. Mais si vous souhaitez conserver de la grenade plus longtemps, c'est aux graines qu'il faut s'intéresser.

Vous pouvez les stocker, avec leurs arilles évidemment, dans de petits contenants (pas de sachets, mais des boîtes en plastique ou par exemple des minis bocaux en verre) et les mettre au congélateur. Elles se conserveront ainsi sans problème pendant toute une année.

Enfin, vous pouvez aussi choisir de sécher les graines de grenade, mais soyons honnêtes, cela n'est utile que si l'on ne s'intéresse qu'aux bienfaits apportés par le fruit. En effet, l'arille est complètement asséché dans le processus, ce qui ôte tout plaisir à le consommer.

Publié le 13/01/2020
Recevoir la newsletter

Nos recettes de sandwich avec de la grenade

Ça peut aussi vous intéresser...

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un avis !