Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

L'Onigirazu, le sandwich nippon 100% healthy

Les Japonais ont le don de proposer de la nourriture succulente et facile à consommer. Si on connaît bien les Maki, les Sushis et même les Onigiri, le sandwich nippon que l’on nomme Onigirazu n’est pas encore fameux dans nos contrées. Mais il pourrait vite le devenir, car il est aussi sain que pratique.
L

L’Onigirazu, sorte de petit sandwich japonais, est un mix entre le Maki et l'Onigiri. C’est un en-cas apprécié pour sa praticité, qui garnit souvent les Bento au Japon. Facile à concevoir, il permet de laisser place à votre créativité concernant sa garniture, et il saura vous accompagner durant vos pique-niques, vos apéros ou vos lunch break quotidiens. On vous apprend même à le préparer !

Un sandwich de riz et d'algue

Le terme Onigirazu est une variante de l’Onigiri, cette boule de riz garnie de différents ingrédients, très populaires au Japon. L’intérêt de l’Onigiri est qu’il peut contenir du saumon, du thon, des œufs de cabillaud, voire de l’umeboshi (de la prune salée qui risque de vous surprendre à la première bouchée). Il se mange sur le pouce et on le trouve partout, à tout petit prix. L’Onigiri constitue un déjeuner frugal pour les Japonais qui courent après le temps.

Son grand frère, l’Onigirazu, est le croisement entre cet Onigiri et le Maki, enroulé de sa feuille d’algue Nori. C’est une version simple à réaliser puisqu’il suffit de placer le riz et la garniture souhaitée au centre de la feuille d’algue, avant de replier le tout. Une fois tranché en deux, vous avez entre les mains un en-cas savoureux, qui peut aisément prendre place dans un bento ou une boîte alimentaire. Car en plus d’être savoureux, l’Onigirazu est très joli !

Un en-cas sain et pratique

Les avantages de ce sandwich japonais sont nombreux. Le premier se trouve dans la simplicité qu’il y a à préparer cet Onigirazu, comme nous le verrons par la suite. Le second vient de la multiplicité des ingrédients qui peuvent garnir vos en-cas. Viande, poisson, omelette, légumes, salade..., seule votre imagination vous arrêtera.

C’est d’ailleurs l'une des raisons du succès croissant de ce sandwich au riz en Europe et aux États-Unis. Il peut être végétarien (avec des légumes ou de l’œuf), et même vegan (avec du tofu), mais plaira également aux amateurs de viandes qui l’agrémenteront de jambon et de fromage, l’une des versions de l’Onigirazu les plus appréciées au pays du soleil levant.

Le dernier point fort de ce sandwich nippon, c’est qu’il est facilement transportable. Plus original qu’un jambon-beurre, plus nourrissant qu’un hot-dog et plus sain qu’un cheeseburger, vous avez peut-être trouvé votre nouvel allié pour vous régaler sans modération.

Apprenez à faire votre propre Onigirazu

Faire un Onigirazu ne demande pas de savoir-faire spécial. Pour 2 sandwichs bien garnis, il vous suffit d’avoir à disposition du riz japonais (100g), 2 feuilles d’algues Nori et votre garniture. Partons sur un mélange Omelette (2 œufs), Mesclun (quelques feuilles) et Saumon fumé (2 tranches).

Préparez votre riz au Rice Cooker, pour obtenir la bonne texture. A côté, faites une omelette assez fine, en ajoutant si vous le désirez de la ciboulette fraîche, un peu de Mirin (alcool de riz) et de la sauce soja.
Puis étalez environ 30 g de riz au centre de la feuille Nori (préalablement posée sur du film transparent). Aplatissez-le un peu, avant d’ajouter votre garniture par-dessus. Un peu d’omelette, 2 à 3 feuilles de mesclun, puis une tranche de saumon. Recouvrez avec votre riz restant. Faites de même sur l’autre feuille d’algue.
Pliez alors les feuilles Nori en rabattant chaque coin vers le centre. Pressez bien, puis enveloppez vos Onigirazu dans le film transparent en serrant afin que l’ensemble soit compact. Vous obtiendrez alors un petit paquet, entouré de sa feuille Nori.
Munissez-vous d’un couteau tranchant, avec une lame légèrement humidifiée, et tranchez votre préparation en deux.

Répétez l’opération avec le second Onigirazu. Il ne vous reste plus qu’à croquer dans ces sandwichs d’un nouveau genre !

Publié le 26/09/2018
Recevoir la newsletter

Ça peut aussi vous intéresser...

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !