Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

L'histoire de la chaîne Carl's Jr

Carl's Jr est l'une de ces enseignes qui se sont forgées à la force des poignées. Ayant commencé toute petite, elle est aujourd'hui l'une des chaînes de fast-food les plus populaires outre-Atlantique.
LPhoto : Willis Lam

Carl's Jr est une chaîne de restaurants spécialisée dans la restauration rapide proposant, notamment, des hamburgers passés au grill. Si sa renommée n'est aujourd'hui plus à faire, ses premiers pas ont été plus que modestes, démarrés en pleine Seconde Guerre mondiale avec 15 dollars en poche.

Une carriole à hot-dogs pour démarrer

C'est en juillet 1941 à Los Angeles (Californie) que débute l'histoire de la chaîne Carl's Jr. Cherchant à se lancer dans une nouvelle activité, Carl Karcher, alors chauffeur-livreur, s'intéressa de près à un étrange commerce curieusement populaire et auprès duquel il avait lui-même l'habitude de faire ses pauses : un chariot à hot-dogs, une activité somme toute nouvelle à l'époque. Il réussit tout de même à convaincre sa femme Margaret du potentiel de l'affaire et, ensemble, ils décidèrent de racheter l'affaire. Ils durent pour cela y mettre toutes leurs économies, soit 15 dollars, auxquels s'ajoutèrent 311 dollars récupérés en mettant en gage leur voiture Plymouth Super Deluxe.

Et voici donc le couple installé au coin de Florence et de Central Avenue, vendant hot-dogs, chili-dogs et tamales pour 10 cents, sans oublier évidemment les sodas vendus, eux, à 5 cents. Il se raconte qu'à la fin de leur premier jour, ils firent un chiffre honorable de 14,75 dollars : de quoi rentrer immédiatement dans leurs frais. Rapidement, leurs en-cas remportèrent un large succès, tant et si bien que le chariot mobile se transforma en stand à hot-dog. Par la suite, au cours des quatre années qui suivirent, les époux Karcher réussirent à en ouvrir quatre autres dans la ville.

Carl's hot-dog

Un développement cantonné à la Californie

En 1945, les Karcher s'installèrent à Anaheim, au sud de Los Angeles, et y ouvrirent leur premier vrai restaurant. Celui-ci prit alors le nom de Carl's Drive-In Barbeque et y furent servis les mêmes produits qui faisaient déjà leur succès. L'année suivante, avec Carl Karcher au fourneau, les hamburgers passés au grill firent leur apparition sur la carte du restaurant.

Là encore, leur restaurant devint rapidement fameux, le succès des burgers cuits au barbecue y étant pour beaucoup. Il faut souligner que le couple avait aussi misé sur la publicité avec, notamment, une immense enseigne en néon arborant la célèbre étoile brillante qui allait devenir l'emblème de la future franchise.

Carl Karcher

Pour contrer la popularité d'un certain McDonald's, Karcher ouvrit deux autres restaurants en 1956. Il les conçut de plus petite taille que le premier, mais y proposa un service nettement plus rapide, digne d'un vrai fast-food. Comme ils étaient plus petits, et pour les différencier de son premier restaurant, c'est tout naturellement qu'il les appela "junior". Ainsi naquirent les premiers Carl's Jr, localisés dans les faubourgs d'Anaheim et de Brea (comté d'Orange) et placés sous la responsabilité de Donald F. Karcher, le frère cadet du fondateur.

A partir de cette époque, chaque année vit l'ouverture d'un nouveau Carl's Jr, tout d'abord dans les principales villes du sud californien, puis dans le nord de l'état à partir du début des années 1960. En 1966, la désormais chaîne de restauration rapide Carl's Jr devint une filiale du Carl Karcher Enterprises Inc. (CKE). A la fin des années 1960, elle commença à franchiser son concept.

Dès 1977 enfin, alors qu'il était surtout connu pour ses hamburgers et ses plats rapides à emporter, Carl's Jr prit tout le monde par surprise en proposant un bar à salades dans chacun de ses 200 points de vente d'alors. Il devint ainsi la première enseigne de fast-food à miser sur la diététique et depuis, Carl's Jr dit garantir des produits frais et toujours plus sains à sa clientèle.

Carl's Jr burger
Photo : boblam07

Une expansion en dents de scie

Le premier Carl's Jr international ouvrit ses portes en 1978 en Allemagne, mais il faudra attendre 1979, soit presque 40 ans après le chariot à hot-dogs des époux Karcher, pour que l'enseigne mette un pied hors de la Californie avec un point de vente à Las Vegas (Nevada). Cette fin des années 1980, décidément à marquer d'une pierre blanche pour l'enseigne, vit également le chiffre d'affaires de la chaîne franchir pour la première fois de son histoire la barre symbolique des 100 millions de dollars.

Après Las Vegas, Carl's Jr s'installa dans la foulée dans les états voisins de Washington et de l'Oregon. La marche conquérante de la chaîne se heurta toutefois bientôt à ses principaux rivaux, notamment McDonald's et Five Guys qui étaient déjà solidement ancrés en Arizona et au Texas. Accusant un retard conséquent dans son expansion, la franchise ne put presque logiquement pas s'imposer, un camouflet qui vint s'ajouter à la dissension de plus en plus flagrante qui existait entre Carl Karcher, alors président du conseil d'administration, et les membres du conseil. Ceux-ci relevèrent le fondateur de ses fonctions en 1993 et, avec son remplaçant, entamèrent une refonte globale des campagnes et stratégies commerciales de la chaîne.

La plus marquante de toutes a sans doute été l'acquisition par la CKE en 1997 d'une chaîne concurrente, Hardee's, déjà solidement ancrée dans la moitié est des États-Unis. Une opération habile qui permit à Carl's Jr de s'implanter facilement dans un vaste territoire qu'elle avait jusque-là du mal à toucher. Pour ne pas bousculer les habitudes des consommateurs toutefois, la CKE garda le nom de Hardee's, se contentant de changer petit à petit l'image et le menu de la marque. C'est ainsi que si dans l'ouest des États-Unis, on trouve bien des Carl's Jr, à l'est on tombera plutôt sur des Hardee's. Seuls deux états du "milieu", le Wyoming et l'Oklahoma, possèdent les deux enseignes.

Hardee's burger
Photo : Steve Petrucelli

4000 restaurants dans le monde

Carl Karcher succomba à la maladie de Parkinson en 2008, mais son œuvre lui a survécu. Aujourd'hui, Carl's Jr est une franchise internationale avec plus de 4000 restaurants implantés dans une quarantaine de pays dont le Brésil, le Guatemala, le Panama, la Nouvelle-Zélande, la Chine, la Malaisie, l'Inde, le Canada ou encore la Russie. C'est toutefois au Mexique, qui a accueilli son 200ème restaurant en 2015, que la franchise est la plus présente.

La France est un peu à la traîne, le tout premier Carl's Jr à ouvrir ses portes dans l'Hexagone étant celui de La Garde, dans le Var, en janvier 2018. Deux ans plus tard, en septembre 2020, avait lieu l'ouverture d'un autre restaurant dans les Yvelines, dans le centre commercial de Vélizy 2. A terme, l'enseigne compte ouvrir pas moins de 120 points de vente sur le territoire français d'ici 2030.

Publié le 14/10/2020
Recevoir la newsletter

Ça peut aussi vous intéresser...

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un avis !