Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

L'ascension de la chaîne Big Fernand

LPhoto : Big Fernand

Le secteur de la restauration rapide a toujours fait rêver et beaucoup lancent leurs marques dans l'espoir de devenir le prochain McDonald's. Parmi ses enseignes en quête de notoriété se trouve Big Fernand, la marque française qui monte !

Depuis sa création, l'enseigne spécialisée dans les hamburgers à la française (des hamburgés, doit-on dire) connaît un franc succès sur le marché. Retour sur un développement fulgurant.

Un succès presque immédiat

La société Big Fernand existe depuis septembre 2011 et a été fondée par Alexandre Auriac, Steve Burggraf et Guillaume Pagliano. Ce n’est qu’en début d’année 2012 que l’enseigne ouvre son premier restaurant à Paris, 55 rue du Faubourg Poissonnière, dans le 9ème arrondissement.

A l'époque, le service ne se faisait qu’à midi, mais étrangement, une file d’attente se formait toujours et allait en s’allongeant. La demande augmenta tant et si bien que dès mars 2012, la société décida d’ouvrir également le soir.

En septembre 2012, un restaurant sous l’enseigne Little Fernand ouvrit ses portes et la même année, Big Fernand reçu le prix du meilleur hamburger lors d'un concours organisé pendant le salon "Rapid & Resto Show", un salon professionnel sur la vente à emporter, le snacking et la street food.

Enfin, la société s’est aussi fait connaître par la publication du coffret de cuisine intitulé « L’atelier du Burger par Big Fernand ». En décembre 2012, la société se transforme en Société par Actions Simplifiée "Big Groupe".

Une différenciation qui fait mouche

Big Fernand est surtout reconnu pour ses hamburgers originaux préparés avec de délicieux pains provenant de sa propre boulangerie (M. Fernand), de la viande préparée et hachée devant ses clients (bœuf, poulet, agneau, etc.), du fromage au lait cru (d’Auvergne ou de Savoie) et des légumes frais. Vous y avez aussi la possibilité de composer vous-même votre propre hamburger.

A part cela, l'enseigne propose également des frites, de la salade, des boissons alcoolisées ou non, de la glace et autres desserts. Tout son menu est fait maison et préparé avec des produits français de qualité. L’enseigne collabore même avec le pâtissier Christophe Michalak, champion du monde de pâtisserie 2005, pour ses desserts.

L’ambiance chaleureuse et la convivialité du restaurant font aussi partie de ses particularités. Sans oublier le design un brin franchouillard et la déco qui vous mettent immédiatement à l’aise.

Enfin, pour ne rien gâcher, les portions sont généreuses et offrent un très bon rapport satisfaction-prix. Autant de critères qui expliquent, sûrement, le succès de l’enseigne.

Un développement maîtrisé

En 2013, l’enseigne a ouvert un nouveau restaurant (son troisième) à Paris dans le 2ème arrondissement, ainsi qu'une première franchise à Lyon. D’autres nouvelles franchises s'ajoutèrent à la liste en 2014, à Lille, à Boulogne-Billancourt, à Issy-les-Moulineaux, à Neuilly-sur-Seine ou encore à Nantes.

Durant l'année 2015, un Big Fernand ouvre dans le 1er arrondissement à Paris, à La Défense, à Versailles, aux Galeries Lafayette Haussmann, au Val d’Europe, à Rennes et à Nice. Ce fut également l'année de l'international pour le groupe qui s'est alors installé à Hong-Kong puis à Londres, et enfin à Dubaï. Aujourd'hui, Big Fernand compte 25 points de vente dans le monde dont 22 en France.

Un rapide coup d’œil à l’évolution de leur chiffre d’affaires donne une idée de la rapide ascension de la marque : passant de 707.000 € en 2012 à 2,6 millions € en 2013, il a été de 6,7 millions € en 2015. Une vraie success-story à la française.

Publié le 27/01/2017
Recevoir la newsletter

Ça peut aussi vous intéresser...

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !